11 juin 2018

Autour de Lyon, France, Voyages & escapades

36 commentaires

Je vous emmène randonner en Auvergne – #EnFranceAussi

En ce mois de juin 2018, c’est le 5ème anniversaire du rendez-vous #EnFranceAussi, créé par Sylvie du blog Le coin des voyageurs, et auquel je participe de temps en temps.


Chaque mois, un thème différent. L’idée est de montrer qu’il n’est pas nécessaire d’aller au bout du monde pour être émerveillés et que la France regorge de belles destinations.

En juin pour cet anniversaire, c’est une ronde d’articles qui vous est proposée : tous les blogueurs #EnFranceAussi se relayent chaque jour pour présenter une région, un lieu de balade ou de visite, un endroit insolite, un musée… mettre en avant un bout de France ! Et aussi vous faire gagner des cadeaux !

Pour prendre une bonne d’inspiration, rendez-vous sur la page Facebook du rendez-vous.

Hier vous avez ainsi pu marcher sur la Lune (!) sur le blog Family Trip and Play. De mon côté, je vous emmène randonner en Auvergne.

*~*~*

En Mai dernier, petite pause au vert.
Après l’Ardèche et la Drôme, à la découverte d’un autre coin aux alentours de Lyon : l’Auvergne.
L’Auvergne, on y a déjà fait une escale l’été dernier sur le retour de notre premier voyage en van, et on a compris pourquoi tout ce vert nous faisait tant penser à des paysages d’Ecosse : la pluie a toujours été avec nous. J’avais mis de côté mes envies de Puy de Sancy, on avait raccourci notre escale, en se disant qu’on y reviendrait un jour.

Cette fois, nous nous sommes posés une semaine entière à Saint-Nectaire, ce qui n’a pas été de trop pour passer entre les gouttes et profiter de quelques accalmies – voire quelques rayons de soleil – pour enfin faire quelques randos en Auvergne.

Saint-Nectaire et ses environs

A Saint-Nectaire, notre point de rayonnement, impossible de rater son église romane du 12ème siècle. Il semblerait que nombre de voyageurs se déplacent jusqu’au village rien que pour elle. Et il faut l’avouer, elle dégage quelque chose.

Juchée à Saint-Nectaire-le-Haut, elle domine la vallée avec ses formes typiques de l’art roman et sa couleur sombre due à la pierre de lave.
Durant toute la semaine, on passera et repassera devant, détaillant sous tous ses angles celle qu’on nomme ici la plus belle église d’Auvergne.

Le village de Saint-Nectaire s’étend lui sur 3kms de long entre Saint-Nectaire-le-Bas avec ses commerces et Saint-Nectaire-le-Haut, jusqu’à l’église. Pour aller de l’un à l’autre, ça grimpe ou ça descend sec selon le sens du trajet, mais quelques balades permettent de découvrir le village.

De Saint-Nectaire, je l’avoue je ne connaissais que le fromage. Oui, bon.
J’ai été assez surprise d’apprendre que la village avait été une ville thermale et avait attiré énormément de curistes au 19ème siècle jusqu’à la Seconde Guerre Mondiale.

Pourtant il faut se rendre à l’évidence, le village de Saint-Nectaire n’est pas très animé. Des panneaux “A vendre” sont accrochés un peu partout, sur des bâtisses en ruines ou laissées à l’abandon. C’est d’autant plus surprenant de découvrir en se baladant d’anciens hôtels particuliers datant du 19ème siècle. Certains mangés par la végétation laissent deviner leur grandeur d’antan, d’autres ont été restaurés et réhabilités.

Une petite expo au pied de l’actuel casino permet de se rendre compte que Saint-Nectaire-le-Bas a connu des jours fastes avec le tourisme thermal, mais aujourd’hui tous ces bâtiments sont malheureusement pour la plupart en décrépitude.

Deux balades permettent de contourner le village, l’un en longeant un immense marais salant, une curiosité du coin, l’autre en montant au-dessus du village jusqu’au parc de la ville où trône l’un des nombreux dolmens qui parsèment la région.

Les grottes troglodytiques de Châteauneuf

Depuis Saint-Nectaire de nombreuses balades sont directement accessibles à pied.

Par une matinée où le ciel bleu était de retour, nous sommes parties pour grimper le Puy de Châteauneuf que l’on voit depuis notre gite.

Deux fiches topoguides en poche, nous avons commencé cette balade qui semblait toute simple. Problème : les deux fiches que l’on a ne sont pas du tout détaillées. On se dit qu’on va suivre les panneaux sur le chemin. Verdict : la balade est très mal balisée et nous nous sommes évidemment perdues.
Heureusement le soleil est là et nous retombons finalement sur nos pattes, mais si vous vous retrouvez dans un immense champ (avec une vue superbe au demeurant), prenez à gauche pour retrouver le chemin !

La balade fait grimper le Puy de Châteauneuf jusqu’à d’anciennes grottes troglodytiques creusées à la main dans de la roche volcanique.
La vue vaut le déplacement et les tâtonnements !

Visite d’une ferme à fromage à Saint-Nectaire

Evidemment qui dit Saint-Nectaire dit fromage, oui !
Le coin pullule de fermes qui proposent des visites-dégustation, vous aurez l’embarras du choix.

A Saint-Nectaire, il y a même une Maison du Fromage, qui a l’air assez touristique. Peut-être privilégier un achat directement chez le producteur ?
De notre côté, nous sommes allées à la ferme Bellonte qui permet de voir la traite des vaches et la fabrication des fromages “en direct”.

La ferme est grande et il y a du monde, les ouvriers travaillent au milieu des visiteurs l’air de rien, puis une fois le lait collecté, la fromagère se met au travail pendant qu’une vingtaine de personnes l’observent derrière une vitre.
Il y a un air de zoo humain qui m’a un peu dérangé, mais sinon comprendre le processus de fabrication du Saint-Nectaire est assez passionnant.

Quoi qu’il en soit, vous aurez le choix dans les fermes, elles le font toutes, généralement en fin de journée lors de la seconde traite de la journée, et la vente de Saint-Nectaire en direct reste le plus intéressant pour les amateurs : environ 18€ la meule contre le double voire le triple en supermarché, c’est le moment de faire des réserves !

Notre-Dame du Mont Carmel : mon coup de cœur !

Un autre jour où le temps est encore menaçant, on décide d’aller découvrir Saint-Floret, qu’on nous a présenté comme un joli village de charme.

Sur la route du Pic du Brionnet, un discret panneau nous fait nous arrêter pour aller voir une petite église. En voiture, le chemin est cahoteux et on se demande dans quoi on s’embarque. L’endroit s’avèrera l’un de mes coups de cœur. Perdue et superbe : Notre-Dame du Mont Carmel de Saurier !

On accède à la chapelle par un petit chemin rocailleux qui grimpe et là, la vue est magique !
Les nuages menaçants au loin jouent avec quelques rayons de soleil rajoutent au charme du moment. Le silence est envoûtant, le regard porte loin, on se sent (presque) seules au monde, j’adore !

 

Finalement, la pluie nous a rattrappé à Saint-Floret. On patiente, mais elle ne passe pas. On s’équipe pour la pluie et on part explorer le village. Est-ce dû à la pluie, mais le village, certes charmant, est désert et ne nous inspire pas, on en fait vite le tour.

On enjambe la rivière et on se dirige vers le cimetière et une autre chapelle qui domineraient le village. On hésite un peu à grimper sous la pluie. Finalement, le temps de la balade, les nuages ont fui et le soleil est de retour. On tombe le pantalon de pluie et le K-Way, et je me retrouve en T-shirt. Je vous ai dit que l’Auvergne me faisait penser à l’Ecosse ?

Randonnée dans la Vallée de Chaudefour

On a gardé la Vallée de Chaudefour pour le jour où il pleut le moins (!), on aurait même droit à quelques rayons de soleil d’après l’appli météo !

La Vallée de Chaudefour est un immense cirque glaciaire protégé où l’on peut randonner jusqu’à la base de ses sommets acérés

Plusieurs randonnées sont possibles dans la vallée de Chaudefour : des plans à 1€ sont disponibles à la Maison de la Réserve Naturelle de Chaudefour

Arrivés à la Maison de la Réserve, la température est tombée à 7° et le vent est glacial (on est en Mai pour rappel), je troque ma casquette pour mon bonnet, et j’applique la technique de l’oignon.

Après avoir pris notre plan à la Maison de la Réserve, nous nous enfonçons dans la vallée. La rando est parfaitement balisée, le début se fait sur un grand chemin de terre accessible à tous. Quelques chemins en partent pour aller voir une première cascade, puis une source ferrugineuse, enfin nous arrivons à proprement parler à l’entrée de la vallée. La vue sur ses pics rocailleux est belle et impressionnante. Malgré le froid, le ciel est bleu et le soleil haut. D’ici, plusieurs chemins de randos partent dans des directions différentes, nous, nous allons en face, vers la Cascade du moine.

La rando est longue mais plutôt facile et nous mène jusqu’à la fameuse Cascade du Moine, encore sous la neige.
On essaie d’y observer des chamois sur l’un des versants du glacier.

Les incroyables couleurs du lac Pavin

On profite de la proximité pour aller jusqu’au Lac Pavin, connu pour être l’un des plus incroyables lacs nichés dans un volcan d’Auvergne.

Alors, il faut bien l’avouer les couleurs du lac sont superbes, elles doivent l’être encore plus sous un franc soleil.
Par contre, les abords sur lac sont hyper aménagés : il y a foule !

On peut faire le tour du lac et l’idée semble sympa. Verdict : le chemin est étroit, on se suit en file indienne (tout le monde le fait dans le même sens), imaginez ma frustration de ne pas pouvoir m’arrêter quand bon me semble ou de devoir régulièrement laisser passer des grappes de gens !
Bref, c’est déjà très fréquenté en hors saison, par temps maussade, je n’ose même pas imaginer en haute saison.

Le tour du lac Chambon

Le tour du lac Chambon n’est pas un incontournable à faire.
Le chemin aménagé est accessible à tous et du coup un peu monotone, mais à cause d’aléas dus à une sombre histoire de vents et de montgolfière qui ne décolle pas, on est dans le village très tôt, et comme la journée s’annonce ensoleillée, nous l’avons fait.

Le tour du lac se fait en 1h, on croise les premiers pêcheurs en place, sur l’une des plages, la vue sur le Massif de Sancy est assez jolie.

A faire si vous êtes dans le coin, mais ne faites pas de détour juste pour le Lac Chambon.

Ambiance médiévale à Murol

Juste à côté, Murol, est un petit village comme je les aime : un village aux petites ruelles pavées où l’on s’image facilement à quoi il devait ressembler au temps des chevaliers. Et c’est encore mieux quand on y est pile pour les Médiévales du village !

On grimpe d’abord au château qui domine le coin.

Depuis le début de la semaine, le château de Murol n’est jamais loin de nos yeux, on le voit presque toujours durant nos balades, dominant la région.

L’entrée n’est pas donnée et je grince un peu les dents au guichet mais on commence notre visite par un spectacle à base de saltimbanques et de joutes équestres, avec des chevaliers à mourir de rire. Ensuite le château en lui-même est très joliment rénové, les mises en scène et la scénographie dans les pièces intérieures valent vraiment le coup (j’en ai oublié de prendre des photos)

Pour finir, la vue à 360° depuis les toits est la cerise sur le gâteau !

L’entrée du château de Murol est à 9€ (tarif normal)
La visite peut-être libre ou guidée.
Informations pratiques sur le site du château de Murol

Après la visite,  on descend manger au village et se promener dans les campements reconstitués à l’occasion des Médiévales de Murol.

Ambiance garantie : personnellement j’adore les reconstitutions de cette époque, je ne m’en lasse jamais !

*~*~*

Seul regret de cette semaine de randos en Auvergne : le Puy de Sancy se fait encore et toujours désiré. Trop de nuages et/ou de pluie pour y grimper cette semaine, sans parler de la neige qui y est tombée quand nous sommes partis ! Il faudra revenir !

Concours #EnFrance Aussi

Maintenant place au concours !

Comment participer ?

Pour cet anniversaire, des cadeaux sont à gagner chaque jour sur les blogs participants.

Aujourd’hui je vous propose de gagner ce livre « Les plus belles routes de France ». Pour participer c’est simple, il suffit  :

Attention tirage au sort le 23 juin. Les gagnants seront prévenus en édit du billet du concours, et sur la page Facebook #EnFranceAussi, et auront une semaine pour faire parvenir leur adresse.

Règlement complet.

Et pour poursuivre cette ronde d’articles, je vous donne rendez-vous aujourd’hui également sur le blog de Mathilde Voyager en photos , et demain sur le blog de Mathylde Mordue de voyages, et sur le blog One Two Trips de Sandrine afin de découvrir de nouveaux lieux (et de nouveaux cadeaux !).

Pour épingler ce billet sur Pinterest :

36 thoughts on “Je vous emmène randonner en Auvergne – #EnFranceAussi”

  1. Oh ! Le Château de Murol ! J’y suis allée en voyage scolaire à 10 ans, quel souvenir ! J’avais gagné une entrée pour y revenir et pour l’occasion j’avais été sacrée chevalière (ou quelque chose comme ça) (j’ai des photos collector de moi, rouge cramoisie, en train de me faire adouber par un mec en armure !).
    Bref, passons.
    Ton article est très chouette et me donne très envie d’aller découvrir le Puy de Dôme que je connais finalement assez mal, même si ça a été le département voisin du mien pendant 18 ans !
    Merci pour tes belles photos de l’Auvergne <3

  2. Très bel article qui donne vraiment envie de visiter l’Ecosse… euh non, l’Auvergne ! J’adore ces nuances de vert et de gris et tes photos sont superbes (et les croquis aussi). Je suis passée à Saint-Nectaire une fois mais je n’ai pas pris le temps de randonner dans le coin. Une prochaine fois en van, peut-être…

    1. J’aimerais beaucoup y retourner en van aussi, mais pour l’instant le climat local m’y dissuade un peu !
      Merci Paule-Elise ! 🙂

  3. Ahh mon Auvergne! Je reconnaît la plupart des paysages, mais découvre aussi de chouette balade à faire, d’ailleurs concernant le lac chambon, nous y allons souvent car le plus accessible en pousette!
    Pour le temps, nous ne somme vraiment pas gâté cette année, ce début juin est pire que le mois de mai encore! Pas super pour découvrir cette région où le vert et le bleu immaculé domine à cette saison!
    En tout cas j’était également aux médiéval de murol, un chouette événement à faire! Il y a également bientôt les Arverniales au plateau de gergovie!

  4. C’est juste magnifique. J’adore ton article ça donne vraiment envie d’y aller même sous la pluie. Je ne connais pas du tout l’Auvergne mais voilà un coin où j’irai bien. Bravo pour les aquarelles elles sont sublimes quel talent !!

  5. Nous sommes passés dans cette belle région, à notre retour de vacances, j’avais beaucoup aimé l’église de St Nectaire et le château de conte de fée de Murol, un vrai régal ! Je tente ma chance pour le guide, car j’aimerais y retourner prochainement !

  6. Ouh la nectiflette me tente bien !! 😀 J’aime beaucoup ce coin, j’y ai aussi fait quelques randos avec de bons souvenirs. J’ai envie d’y retourner maintenant.. c’est malin ! 😉

  7. L’Auvergne, c’est un souvenir de collège et depuis, je n’arrête pas de me dire qu’il faut que j’y retourne.

    Pas mal le nom de Nectiflette, c’est déclinable à l’envi !

    Le lac Pavin, je l’ai fait donc au collège, donc dans le milieu des années 90 et en automne. Je n’ai pas souvenir qu’il y avait autant de monde mais je me rappelle surtout le fantastiques couleurs des arbres dans la région à l’automne, je n’avais jamais vu ça !

  8. Ta semaine en Auvergne avait l’air top malgré les intermittences de pluie. Je ne connais que le Puy de Dôme, mais tu m’as donné là plein d’autres coins à explorer.
    Tes aquarelles sont toujours aussi belles et j’aime bien quand tu mixes photos et aquarelles. Continue sur cette lancée.

  9. Ton article me donne vraiment envie de visiter l’Auvergne près de Saint-Nectaire ! Vraiment ! Et puis, si je connais bien la tartiflette, je ne savais pas qu’il existait une nectiflette… ça me donne des idées 🙂

    1. Les déclinaisons de la tartiflette sont infinies, il suffit de changer le fromage à fondre et de renommer le plat ! En tout cas c’est délicieux ! 🙂

  10. L’Auvergne m’a tout l’air d’un paradis du randonneur. C’est pas un scoop mais pourtant on va plutôt dans les Alpes pour randonner. Il faudrait changer la donne car ça m’a l’air très joli.

  11. Ah l’Auvergne ! J’adore ! Je n’ai jamais visité le château de Murol mais sa silhouette m’est bien familière… Le lac Chambon me parle bien car on a séjourné à Chambon/Lac juste à côté… La vallée de Chaudefour a fait l’objet d’une belle rando il y a 2 ans bientôt, et le Puy de Sancy également, sous le soleil 😉 Par contre je suis surprise quand tu évoques autant de monde sur le sentier qui fait le tour du lac Pavin, en hors saison en plus !!! On avait du avoir de la chance alors car ce n’est pas le souvenir que j’en garde… Bref, que de souvenirs heureux qui remontent à la surface ! On y a fait plusieurs séjours randos, et je pense qu’il y en aura encore d’autres 😉 Merci pour ce chouette partage !

  12. Que de jolies photos ! Des paysages qui donnent envie de découvrir cette région, que je ne connais pas. Le château de Murol a l’air sympa à découvrir, ton billet me donne plein d’idées ! Merci ! Je participe au jeu aussi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.