24 janvier 2018

Autour de Lyon, France, Voyages & escapades

5 commentaires

Découvrir Annecy en hiver, la Venise des Alpes

En janvier, nous sommes retournés voir Annecy.
Annecy, la Venise des Alpes comme on l’appelle ici, est une destination idéale, proche de Lyon, qui dépayse et / ou charme facilement, avec son lac surplombé de montagnes et ses canaux fleuris qui invitent à la flânerie.

Annecy, c’est la ville qu’on a l’habitude d’arpenter en amoureux et qu’on aime redécouvrir de temps en temps. Ce week-end là, on est allés visiter Annecy hors des sentiers battus comme on dit, ou du moins hors de ses ruelles les plus arpentées.

D’habitude, notre méthode consiste à errer le nez en l’air et à suivre nos pas perdus. Cette fois, on a opté pour un jeu de piste pour mieux nous perdre dans le vieux centre d’Annecy. Un parcours aux anecdotes historiques et architecturales qui nous a permis et d’en apprendre plus sur la ville, et d’emprunter des passages jusque là inconnus.

Une balade de 2h pour découvrir Annecy hors des sentiers battus

Sous un ciel plutôt grisâtre de janvier on découvre des coins cachés d’un temps passé, des passages pas si secrets, on apprend des bouts d’Histoire au détour d’une rue ou d’un détail architectural.

Armés d’un carnet, on suit les indices, on s’arrête pour profiter d’une parenthèse historique, on se prend au jeu. Le chemin nous mène dans des endroits que l’on connait, certains incontournables dans une visite d’Annecy, mais nous apporte des infos complémentaires, nous fait découvrir de jolies portes.

On grimpe jusqu’au château-fort des comtes de Genève (que je ne connaissais que comme « le Château d’Annecy » jusqu’à cette visite).

Là-haut, la vue sur les toits d’Annecy est un coup de cœur. La brume a fini par se lever et la luminosité est belle. D’ici on observe les clochers de deux églises : l’église Notre Dame de Liesse et la Cathédrale St Pierre.

La lumière réhausse les couleurs des façades de la ville, et les ruelles empruntées le matin-même nous offre de jolies couleurs.

On redescend arpenter les incontournables d’Annecy, les canaux du Thiou et le Palais de l’Isle, trônant immuable dans ses eaux hautes, glonflées par la crue ce jour-là. C’est toujours un plaisir de redécouvrir une ville que l’on connait avec un regard nouveau.

 

Panorama hivernal sur le lac d’Annecy

La balade se termine sur les incontournables Jardins de l’Europe avec l’Île aux cygnes en face, puis le Pont des Amours à enjamber…

La brume qui recouvrait jusque-là le lac s’est levé, nous offrant de beaux panoramas sur les monts enneigés au loin : un paysage dont on ne se lasse pas.

Note :  il existe plusieurs visites de la ville, le jeu de piste que nous avons suivi est proposé par les Mystères du Lac, une visite qu’on a trouvé assez ludique pour redécouvrir la ville d’Annecy (article non sponsorisé, s’il fallait préciser la chose)

Pour épingler ce billet :

 

5 thoughts on “Découvrir Annecy en hiver, la Venise des Alpes”

    1. Merci !
      Alors l’explication de cette porte penchée, c’est que les édifices de la Vieille Ville étaient construits sans fondation, à même le sol (gloups !) et avec le temps, les forces exercées par les murs ont généré quelques surprises !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.