3 septembre 2015

Vietnam, Voyages & escapades

16 commentaires

Tam Coc, à la recherche de la pagode Hang Mua…

L’attraction principale de Tam Coc, ce sont ces énormes rochers qui ressemblent à de vieux sages endormis, les frères de ceux découverts à la Baie d’Halong. Façonnés par les eaux il y a des siècles, ils sont ici, assoupis au milieu des champs… la fameuse Baie d’Halong terrestre.

A Tam Coc, on peut descendre la rivière en barque, au milieu des rizières, pour observer depuis l’eau ces immenses rochers chevelus.

P1080530

Les voyageurs qu’on a croisé jusque là nous ont mis en en garde contre Tam Coc, un Disneyland touristique. Des cars déverseraient leurs lots de touristes directement pour faire la balade en barque avant de repartir dans la journée même, retour à Hanoi. Un cauchemar, on nous a dit…

On décide donc d’y passer deux jours, pour pouvoir se promener en barque le matin, en évitant les cars de touristes qui n’arrivent de Hanoi qu’à la mi- journée.

Nous faisons la descente de la rivière tôt et il y a donc très peu de monde.

P1080620

Au guichet, le prix n’est pas le même que celui annoncé à l’auberge. Impossible de savoir s’il a augmenté entre temps ou si on se fait une nouvelle fois arnaquer… ça devient une habitude un peu usante… Tant pis !

P1080611
La balade dure deux heures, sillonnant entre les montagnes et passant sous trois grottes formées par l’eau. Le cadre est joli, on se laisse porter au ras de l’eau, entourés par le silence et les rizières, c’est presque apaisant. Presque.

Quel dommage d’être harcelés par des vendeurs en barque au bout de la dernière grotte. Cul-de-sac. Bloqués dans nos barques, on tente le non avec le sourire, le non merci, le non ferme…

Avant la balade, comme à chaque excursion, on se met d’accord sur le pourboire à donner à la jeune femme. Ça nous semble normal, naturel et spontané. Cette fois, juste avant le retour à l’embarcadère, elle ralentit, essaie elle aussi de nous vendre ses bricoles et nous demande avec insistance et une pointe d’agressivité, tip, tip !

Alors quoi ? On termine à la nage si on refuse ? On passe par-dessus bord ?
On le vit purement comme du harcèlement. Ce pourboire, pourtant prévu, est donné et reçu sans sourire, et c’est encore une fois dommage comme attitude…

P1080574

Il est encore tôt, et on en profite pour faire le tour de l’embarcadère de Tam Coc et du petit village. On longe des hôtels luxueux sans savoir s’ils sont en construction ou à l’abandon…

Vers midi, posés dans un petit resto face à l’embarcadère, on guette ce fameux manège touristique, mais rien. Ni à midi, ni plus tard. Quelques vans et mini-bus viennent déposer quelques touristes régulièrement, mais rien d’aussi terrible que la Baie d’Halong par exemple… Ne pas toujours se fier aux on-dit

A l’auberge, on nous a indiqué tout un tas de choses à voir, plus ou moins loin dans les environs de Tam Coc. Mais j’ai déjà une idée de ce que j’aimerais voir dans les environs. Sur son blog, Madame Oreille parle de la pagode Hang Múa qui serait assez méconnue, isolée et avec un panorama à 360° à ne pas manquer.

On emprunte de vieux vélos brinquebalants à l’auberge et c’est parti pour 5 kilomètres ! La pagode n’étant absolument pas indiquée, il faut se fier aux indications trouvé sur le net : on sort donc de Tam Coc en longeant une nationale, puis on tourne à gauche dès qu’on repère une place avec un gros arbre sous lequel des locaux sont regroupés pour jouer et bavarder.
On traverse des petits villages typiques, la route goudronnée devient une petite route cabossée, qui devient un chemin de terre.

Aucune pagode à l’horizon . “T’es sûre que c’est par là ?”

Mais cette fois je suis plutôt confiante en mon instinct. Et puis au pire, j’aime bien me perdre. Prendre des chemins détournés. Une jolie façon d’explorer et de découvrir de nouvelles choses…

On longe un cimetière typique drôlement coloré, le chemin de terre devient caillouteux et nos vieux vélos tremblotent.

Finalement au bout de plusieurs kilomètres, nous trouvons notre pagode ! Elle n’est toujours pas indiquée, à croire qu’elle se mérite et ne s’offre qu’aux plus curieux…

L’endroit est grand et calme. Zen. On fait garder nos vélos à l’entrée. Plus loin,  il n’y a absolument personne…

On a repéré de loin les 460 marches qui mène au panorama. C’est parti pour une grimpette de la mort ! On souffre, on sue, on souffle…

A flanc de montagne, on croise des chèvres audacieuses qui semblent coincer sur des bouts de rochers.

Tout là-haut, l’effort est récompensé. La vue est superbe ! Devant nous s’offre un panorama à 360° sur la campagne de Ninh Binh et la baie d’Along terrestre ! On voit la rivière où qu’on a descendu le matin même…

Notre timing est bon, la vallée est éclairée d’une jolie lumière et on profite de longs instants de la vue le temps de reprendre notre souffle.

La descente, raide, me fait mal aux genoux. Les chèvres qu’on croyait bloquées sur leurs escarpements, continuent leur grimpette vertigineuse l’air de rien…

De retour en bas, on continue d’explorer les environs. Des autels sont disséminés dans des grottes et des renfoncements. Les panneaux ne sont pas forcément traduits en anglais. On s’égare dans une grotte en pensant y trouver un autel mais finalement au bout d’une longue galerie, on tombe sur des ouvriers en train de travailler, bardés de leurs casques et les pieds dans l’argile.

Ils semblent aussi surpris que nous et se moquent gentiment de nous, essayant de nous barbouiller d’argile…

Bientôt le soleil commence à se coucher et il faut penser à refaire le chemin de retour sans lumière sur nos vélos.

On croise sur le chemin des paysans conduisant leurs bêtes aux champs, chèvres, vaches, buffles… De beaux tableaux authentiques !

Le soir, de notre balcon, on a droit à un superbe coucher de soleil sur Tam Coc !

P1080670

Le lendemain, direction Hué, au centre du Vietnam, en 13h de train !

16 réflexions au sujet de « Tam Coc, à la recherche de la pagode Hang Mua… »

  1. Magnifique !! Vous avez bien fait de sortir des sentiers battus. Et oui c’est vrai que d’être considéré comme des vaches à lait et avoir l’impression de se faire entuber toute la journée, c’est le plus gros point négatif de l’Asie du Sud Est.
    Toujours un plaisir de te lire

    1. Heureusement, je vais terminer le carnet sur la ville de Hoi An, qui nous a laissé une bonne impression et des moments agréables… sinon le tableau est assez noir, mais bon… c’est la réalité du pays :/

    1. Oui Lili, on essaie d’en garder que les bons souvenirs, mais cet harcèlement constant laisse une mauvaise impression générale, c’est dommage :/

    1. Bonjour Marine,

      Oui cette pagode assez méconnue mérite le détour (et le coup de pédale sur les chemins caillouteux ! ^^)

      Belle journée à toi aussi

    1. Bonjour Serieys.

      Un simple « bonjour » était-il de trop ? Ces 7 lettres étaient-elles vraiment trop demandées ?

      Pour information et pour d’autres : nous avons séjourné Chez Loan à Tam Coc.

      Je pourrais indiquer le lien, mais quand on ne fait pas d’efforts de politesse, je ne vois pas pourquoi j’en ferai de mon côté…

  2. Bonjour! Super de vous lire! Nous sommes à tam coc…. Nous avons repéré une pagode sur les hauteurs en faisant les trois grottes en barque, est celle que l’ont voit tout en haut?
    Quand vous dites qu’il faut partir de tam coc, dois-je aller en direction de ninh binh quand je suis à l’embarcadère ou dois je prendre la rue qui part sur la gauche?
    Merci pour vos conseils!
    Lucie

    1. Bonjour Lucie,
      C’est bien la pagode qu’on voit durant la balade en barque, depuis Tam Coc il faut prendre la route qui va vers Ninh Binh et ensuite prendre à gauche au niveau d’une petite place avec un grand arbre… on traverse un village, puis on longe un cimetière… ensuite c’est un peu caillouteux et complètement perdu, on ne la voit pas de loin, mais dans mon souvenir c’est toujours tout droit jusqu’à une route bitumée où c’est sur la gauche !

      Vous me direz si vous avez trouvé ou si vous avez pris un autre chemin 😉

      Bonne grimpette !

      PS : voici le chemin sur une carte, on voit l’embarcadère de Tam Coc et plus haut la pagode :
      https://www.google.fr/maps/place/Hang+M%C3%BAa/@20.2235481,105.9482667,15.5z/data=!4m5!3m4!1s0x31367a46589ee877:0x794cf9ed99ded953!8m2!3d20.2309157!4d105.9376588

      1. On l’a fait aujourd’hui! C’était superbe! On a bien pris cette route à l’aller, et comme on etait à pied, on a coupé par les rizières! ( et on a évité la grande nationale par la meme occasion! ) super ! Une vue magnifique, la bas, on a aussi trouvé une superbe grotte, on avait de l’eau jusqu’aux cuisses mais il faut oser s’y aventurer pour les curieux. La haut on a aussi escalade les queue du dragon et monte vers la pagode en face ( pour ceux que ça pourrait intéresser!) merci pour votre réponse!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *