15 février 2014

Irlande, Voyages & escapades

11 commentaires

Irlande – Premier jour de roadtrip, de Galway à Roundstone

Aujourd’hui, c’est le premier véritable jour de notre roadtrip !

Let’s go on road trip !

J’essaie de me rentrer dans le crâne qu’ici on conduit à gauche ! Un auto-collant dans la voiture est là pour me la rappeler en cas de réflexes malheureux , et c’est parti !

Roadtrip en Irlande

Avant de s’élancer sur les routes irlandaises, il faut d’abord sortir de Galway ! Avec Sister, je vous avoue, on n’est pas fans de GPS. On espère pouvoir suivre les panneaux au feeling pour sortir de la ville, mais pas évident de s’y retrouver. Au final, on suit à contre cœur la voix désincarnée pour se frayer un chemin jusqu’à l’extérieur de Galway. Et très vite, on aperçoit la mer ! On résiste à la tentation de s’arrêter à chaque parking pour fixer l’horizon bleu et dégagé, et répéter à l’unisson « wow ! c’est beau hein? ».

La route est étroite mais on se rendra compte qu’elles sont toutes comme ça, et je prends rapidement mes marques avec l’aide de ma copilote. Les noms de villages s’égrènent au fil des bornes, Spiddal, Carraroe… Puis vient le moment où l’envie de se dégourdir les jambes est plus forte que le plaisir de conduire au son de la radio irlandaise.

 

Petites pauses au gré des envies, le charme du roadtrip

On quitte la route principale pour emprunter un chemin de traverse, puis un autre. Tout est beau, on roule au pas, on ne sait pas où donner de la tête, ni où s’arrêter. Il n’y a pas de vertes vallées d’Irlande ici, plutôt un littoral rocailleux dessiné par la mer, des murs de pierres qui semblent délimiter des parcelles où pousse une végétation rase, une palette dans les tons de verts. Quelques maisons éparpillées dans ce décor rappellent la présence des hommes dans cette nature sauvage.

Au bout d’un moment le chemin s’arrête en cul-de-sac. On laisse la voiture et on va explorer les environs. On suit un petit sentier qui nous emmène sur un terrain qui surplombe la mer. « Wow ! ».

Se poser sur les rochers. Sentir sur notre peau le soleil, comme s’il accueillait notre séjour sur le sol irlandais. Ecouter la brise qui chante à nos oreilles, les vagues qui rythment le silence. Apprécier ce ciel incroyablement bleu ! 

Mais il y a quelque chose d’un peu agaçant en Irlande, c’est le manque d’indications pour les sentiers et les chemins. Ils ont des espaces incroyablement beaux, des montagnes et des vallées magnifiques à perte de vue mais difficile d’y accéder, à part en s’aventurant dans la tourbière avec un bon sens de l’orientation…  Comme s’ils voulaient garder jalousement leur nature sauvage loin des touristes. Et comment ne pas le comprendre ?

Ici, on cherche le chemin pour revenir à notre voiture et on se rend compte qu’il y en a pas. On tente de se guider par rapport à la route qu’on doit rejoindre, on contourne une vache qui nous observe avec curiosité , mais on est cernées par des murs de pierre. On remarque qu’il y a des portails qui mènent vers « notre » terrain. On crapahute un peu et on tombe sur une dame qui nous explique qu’on est sur un terrain privé et qu’on n’a pas le droit d’être là ! Elle nous sermonne un peu, on s’excuse, on joue les touristes perdus puis on reprend la route !

Roadtrip en Irlande

Roadtrip en Irlande

Roadtrip en Irlande

Roadtrip en Irlande

On poursuit notre route direction Lettermore. Accessoirement, nos estomacs commencent à se manifester, et on commence à chercher un coin pour manger. Aujourd’hui on est parties les mains dans les poches, sans pique-nique, en se disant qu’on trouverait quelque chose sur la route. Haha !

On conduit jusqu’à une jolie petite plage de coquillages, qui aurait été parfaite pour la pause de midi. Mais nous n’avons croisé aucun pub, aucune boutique où on aurait pu se ravitailler.

Plus on roule, et plus on est surprises de ne croiser personne. On est en Août, le temps est parfait, et nous n’avons croisé aucun touriste. C’est aussi ça la magie de l’Irlande, avoir l’impression d’être seules dans ces petits coins de paradis !

Vers Lettermore, on traverse de longs ponts de pierre pour rejoindre des petites îles. Les lieux semblent déserts et pourtant c’est là qu’on trouvera notre premier shop ! On n’hésite pas, on achète de quoi manger et on se pose pour une sieste au soleil…

Roadtrip en Irlande

Roadtrip en Irlande

Roadtrip en Irlande

On continue notre route le long de la côte, Carna, Cashel… les panneaux sont de plus en plus tous écrits en gaéliques, notre carte ne nous sert pas à grand chose, il suffit juste de rouler, la route est belle, les paysages sont superbes, un tableau de verts et de bleus, ponctuées de touches d’orange, des fleurs qu’on voit régulièrement sur le bord des routes et qu’on aura du mal à identifier.

Un premier jour de roadtrip en Irlande idéal !

A Roundstone, les maisons colorées sont posées face à la mer, sur la rue principale de ce petit port de pêche. Le soleil commence à se coucher, et après un tour de la ville nous reprenons la route vers Galway, par les terres.

Roadtrip en Irlande

Roadtrip en Irlande

Sur le retour, les lacs se suivent et rendent la carte postale encore différente. Au détour d’un virage, notre émerveillement nous fait nous arrêter encore une fois pour capturer ces endroits magiques.

Une petite église est posée au milieu de rien et des croix gaéliques s’élèvent au milieu des fougères.

On pousse délicatement le petit portail rouillé et on va explorer ce qui s’avère être un cimetière. Le silence dans cette nature verdoyante a quelque chose de sacré, c’est presque beau de se dire que certains reposent ici pour l’éternité. Puis notre balade tourne court quand Sister se retrouve nez-à-nez avec un bélier à l’air peu farouche. On en aperçoit plusieurs autour de nous, eux aussi doivent trouver ce petit cimetière accueillant.

On recule doucement et on repart sur la pointe des pieds.

Roadtrip en Irlande

Roadtrip en Irlande

Roadtrip en Irlande

Roadtrip en Irlande

Roadtrip en Irlande

Roadtrip en Irlande

Roadtrip en Irlande

 

 

To be continued…

11 réflexions au sujet de « Irlande – Premier jour de roadtrip, de Galway à Roundstone »

  1. merci Hélène, ton écriture me fait un peu voyager. Fluide et poétique. 

    Je crois bien que mon envie de visiter ce pays (j'ai même une envie de woofing là-bas qui me trotte dans la tête depuis quelques temps) ne sera qu'accrue après ta série irish !

    1. A Dublin et à Galway, on a réussi à les comprendre et à se faire comprendre, mais lors d'une escapade dans un coin un peu plus paumé, on a vraiment eu du mal…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *