14 novembre 2010

Australie, Voyages & escapades

5 commentaires

Premiers pas à Melbourne

Arrivée sous la pluie.

J’ai beau savoir que Melbourne a un climat tempéré, proche de celui qu’on connait en Europe, j’avoue, ça casse un peu le mythe.

Comme je ne veux pas passer mon premier jour en Australie coincée à l’auberge, je m’aventure quand même dehors. Après quelques rues, je me rends compte que l’auberge est extrêmement bien située. Tout le centre est à portée de pas.

 

La fameuse gare Flinders Station jaune et ocre que j’ai vu tant de fois en images est à présent là, devant moi, imposante. Même sous la pluie, ça fait un petit quelque chose. Juste à côté s’étend Federation Square, large place où des artistes de rues font leur spectacle. Un peu plus loin, une vraie scène est montée et des danseuses orientales font tourner leurs voiles au son des musiciens.

 

 

En revenant dans le centre, je tombe par hasard sur un grand rassemblement au son de Mary Poppins. C’est la parade de Noël ! Les chars défilent le long de la rue. Des enfants déguisés, des danseurs, des personnalités, puis enfin Santa Claus et ses rennes !

L’après-midi, il pleut vraiment trop, et je me réfugie dans l’ACMI, l’Australian Centre for the Moving Image, avec une française rencontrée à l’auberge. Une médiathèque en somme, avec une grande exposition permanente et des dispositifs interactifs. Le tout complètement gratuit. Parfait pour les jours de pluie.

Le soir, je profite de la salle télé où ils passent les Harry Potter en attendant la sortir du dernier. J’apprends à accepter de ne rien faire, si ce n’est squatter l’auberge, se détendre dans les espaces communs et papoter avec les autres… Ça fait partie de la vie en auberge après tout, il faut s’y faire…

14 novembre

Aujourd’hui – dimanche – le temps n’est toujours pas au beau fixe, mais il ne pleut plus.

Je passe la journée avec Lee, un coréen de ma chambre. On profite du petit dej aux pancakes, puis on fait le tour du centre de Melbourne. Enfin le « tour »… A Melbourne, le centre est soigneusement quadrillé. De grandes avenues succèdent à de petites rues. Collins Street est suivie de Little Collins Street, Bourke Street a sa Little Bourke Street… Imparable logique.

 

 

Sur Swanston Street, les fastfoods sont rois. Les célèbrent américains sont bien là, mais aussi des chinois, des indiens, des japonais… On a l’embarras du choix et je ne peux pas m’empêcher de penser comme certains restés en France seraient aux anges !

Les voitures, roulant à gauche, partagent la voie avec les taxis jaunes, mais aussi avec le tram qui donne un charme tout particulier à la ville. Au passage clouté, une adorable sonnerie retentit quand on peut traverser et tout le monde semble la respecter.

 

 

On continue notre promenade un peu au hasard des rues. Les immeubles sont clairement de style victorien, et à plusieurs reprises, je me surprends à penser à Londres. Dans les passages couverts, des arcades qui coupent d’une rue à l’autre, les boutiques sont décorées pour Noël, et me font penser à Paris.

 

 

On retraverse Federation Square où d’autres spectacles se tiennent aujourd’hui, et on poursuit le long de la rivière Yarra. Difficile de se dire qu’on est à quelques minutes du centre d’une grande ville ! Des cyclistes profitent des berges, alors que d’autres font de l’aviron sur la rivière. Des sculptures modernes se dressent ici et là, et de temps en temps on entend les oiseaux chantés. Le tout avec les buildings de la ville en fond. Drôle de carte postale !

 

 

On continue jusqu’à Fitzoy Gardens, immenses jardins, où l’on n’a définitivement plus l’impression d’être en ville. Puis le temps se remet à être menaçant et écourte un peu notre balade.

Il paraît qu’à Melbourne, il peut faire les 4 saisons en une seule journée. J’attends vraiment de voir un peu de Printemps et soyons fous, le bout du nez de l’Été !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *