18 novembre 2010

Australie, Voyages & escapades

3 commentaires

Melbourne, paperasse, noodles et St Kilda

Le début de la semaine s’annonce sous le signe de l’administration. Je dois ouvrir mon compte en banque et demander mon Tax File Number pour pouvoir travailler sans être taxée.

Je m’occupe des deux dans la matinée avec une facilité déconcertante. L’un, le TFN, se demande directement sur Internet, l’autre, le compte en banque, s’ouvre en quelques minutes à la banque. Immense fierté quand je saisis tout ce que le banquier m’explique, qu’il comprend mes questions et qu’on n’en vient même à parler de la salade niçoise et des plages de France ! Déconcertant, c’est le mot…

Je passe le reste de la matinée à profiter du City Circle Tram, une ligne du tram gratuite qui fait le tour du centre ville. Repérage des quartiers et mode touriste enclenché.

 

 

Je m’arrête pique-niquer au Carlton Gardens, un des nombreux parcs de la ville et je n’en reviens toujours pas de voir autant d’arbres, de verdure à deux pas des grandes avenues.

 

 

L’après-midi, je retrouve Aurélie, une frenchie expatriée ici. On s’arrête dans une petite ruelle bordée de cafés comme il y en a beaucoup cachées entre deux grandes rues. Puis direction Doaklands, les anciens docks de Melbourne, transformés aujourd’hui en marina avec sa promenade et ses boutiques. Le temps n’est pas de la partie, et le ciel gris et menaçant rend la balade un peu glauque sur la jetée déserte. Finalement, la pluie écourtera à nouveau cette journée.

 

A l’auberge, Lee a décidé de faire à manger pour notre chambrée. C’est un étrange ballet de voir la cuisine commune occupée par les résidents, chacun faisant sa tambouille, chaque nationalité préparant sa spécialité. Il faut voir les italiens s’appliquer à faire leur cuisine, passant un temps fou à préparer la sauce élaborée qui ira avec leurs pâtes !

Lee, lui, nous prépare des korean noodles. Bon, mais très épicé ! C’est donc avec Lee, Claudia la canadienne et Gary l’américain que je passe la soirée.

Mardi, je vois enfin mon tout premier rayon de soleil ! Il ne fait pas encore chaud de bon matin, mais j’ai bon espoir. Je prends un ticket de tram pour aller jusqu’à St Kilda, la banlieue sud de la ville où se trouve la plage. Je fais mes premiers pas dans le sable, hume l’air iodé et me promène sur la jetée.

 

L’endroit est désert, et je me pose sur la plage, juste pour en profiter.

En fin de matinée, le soleil commence à être haut dans le ciel et commence à réellement chauffer. Je me promène dans la ruelle principale, Acland St, où les pâtisseries et les boulangeries françaises se suivent. Les restos et les bars s’affichent « bobos » avec des décos à la culture alternative, les boutiques de fringues vintage renforcent cet état d’esprit.

 

 

Je reprends le tram et m’arrête un peu au hasard au premier parc que je vois à travers la fenêtre du wagon. Je remonte South Melbourne en traversant des étendues de verdure, de grands arbres et de plantes exotiques. Je laisse mes pas me porter vers le centre avec ses buildings en toile de fond. Je tombe sur la Yarra River que je longe à nouveau vers Federation Square. Sur Yarra River, je passe devant des hangars d’où les étudiants sortent leurs avirons et les mettent à l’eau pour s’entrainer.

 

J’arrive finalement derrière Flinders Station et Federation Square, où je peux enfin apprécier le spectacle d’un artiste de rue sous un grand et beau soleil. Il suffisait de le demander !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *