18 novembre 2010

Australie, Voyages & escapades

4 commentaires

Melbourne, donuts, Fitzroy et possums

Je poursuis ma visite de la ville au grès des rencontres. J’arpente les rues du centre ville comme si je les connaissais depuis toujours. Quelques adresses de gourmandises sont déjà devenues familières. Mais ce dont je me lasse pas, ce sont les jardins, les parcs, les espaces verts dont la ville recèle. Où que j’aille, il y a un parc pas loin où je peux me perdre avec plaisir…

Je visite le Chinatown, le quartier grec, puis italien, témoins de la diversité ethnique de la ville. Toutes ces influences se retrouvent dans leur cuisine que je m’empresse de goûter dès que je peux. Une parenthèse chinoise, un lunch sur le pouce chez un italien… On a beau dire que l’Australie n’a pas de gastronomie bien à elle, mais le choix et le mélange des cuisines me ravit !

Le soir, je vais à un concert gratuit avec MT, une autre française rencontrée à l’auberge. Le Victoria Market, un immense marché couvert, se transforme pour l’occasion en une enfilade de gargotes et de stands d’artisanat… Ici encore il y a mille et une saveurs à goûter et à découvrir et au final le choix est rude !

 

Mis à part les éternels fastfoods, on peut dire que j’ai passé l’épreuve de la « gastronomie » australienne : j’ai pu goûter la fameuse Vegemite – la fierté nationale – qui est juste une infâme pâte noire et salée à tartiner sur du pain. Le beurre de cacahuète est entré dans mes habitudes du matin à côté du pain toasté à la confiture. Et je me dévoue corps et âme pour goûter chaque donut et autres curieuses sucreries bien d’ici comme les TimTam, biscuits chocolatés à se damner…

A Fitzroy, le quartier un peu bohème de la ville, les cafés et restos italiens se suivent entre galeries d’art et boutiques originales. C’est là qu’on y déguste des pizzas excellentes pour seulement 4$ !

 

Un autre soir, tour de Melbourne by night, avec ses buildings éclairés.

 

On s’aventure jusqu’au Fitzroy Gardens où on a entendu dire que les possums étaient de sortie à la tombée de la nuit… On tâtonne, on tourne, on vire avant d’en apercevoir enfin un. Il s’approche, pique le cookie qu’on lui tend et retourne dans son arbre. Puis il recommence son manège, de moins en moins farouche.

 

 

Premier tête-à-tête avec une bestiole de la faune australienne ! Étonnante rencontre en plein centre de Melbourne…

Malgré un grand coup de cœur pour la ville et ses contrastes, j’ai de plus en plus hâte de m’aventurer dans les grands espaces, de découvrir de magnifiques paysages, de céder à l’appel de la Nature…

Ça tombe bien, dès samedi, direction la Tasmanie !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *