17 décembre 2013

Lisbonne, Voyages & escapades

7 commentaires

Lisbonne – le quartier de Belém

Avant de nous rendre dans le quartier de Belém, on fait un détour pour aller visiter la vieille église São Vicente de Fora qu’on avait repéré la veille. Blanche et majestueuse, elle semblait veiller sur l’Alfama. A ses pieds, elle est toujours aussi belle et imposante.

C’est par le monastère accolé à l’église qu’on accède au coeur de l’édifice. A l’intérieur, on se promène de salles en salles, et dans de beaux cloîtres, où tous les murs sont décorés d’azulejos, ces carreaux de faïences décorés, typiquement portugais.

A l’étage, une collection de ces azulejos est consacrée aux Fables de la Fontaine et on passe un moment à relire ces textes illustrés sur les murs.

Depuis la terrasse de São Vicente de Faro, la vue est superbe. Le bleu du ciel se confond presque avec celui du Tage. Le soleil donne une belle couleur aux toits de l’Alfama que l’on surplombe. Coup de cœur ! 

 

Lisbonne - Santa Luzia

Lisbonne - São Vicente de Faro

Lisbonne - São Vicente de Faro

Lisbonne - São Vicente de Faro

Lisbonne - São Vicente de Faro

Lisbonne - São Vicente de Faro

 

Après nous être éternisés plus longtemps que prévu, nous redescendons vers la gare Sta Apolonia pour prendre le métro jusqu’à la place du Commerce que l’on découvre de jour. Nous sautons ensuite dans le tram 15 direction Belém !

 

Lisbonne - Place du Commerce

 

Alors que les touristes s’arrêtent généralement à l’arrêt Belém pour aller jusqu’à la Tour à pied, nous faisons l’inverse, nous descendons à l’arrêt du Centre Culturel de Belém et mangeons un bout à côté de la Tour de Belém.

C’est étrange de se dire que cette tour posée là, massive, pour protéger l’embouchure du fleuve, se situait au milieu du Tage avant le grand tremblement de terre de 1755. Imaginez la puissance de ce séisme pour qu’il ait pu déplacer l’emplacement du cours d’eau !

Le quartier concentre un grand nombre de monuments et de musées à visiter, aussi il est plutôt utile pour organiser son séjour de savoir qu’ils sont gratuits le dimanche de 10h à 14h, et fermés le lundi.

A Belém, on s’éloigne de l’autenciticité du vieux Lisbonne,  le quartier est touristique et semble être également la balade du dimanche des locaux. Mais je les comprends, c’est vrai que la promenade au bord du Tage est agréable, à un saut de puce du centre-ville, on se retrouve le nez au vent, à fixer le large. « C’est l’Amérique en face ? »

De la Torre de Belém, on rejoint le Monument des Découvertes, le Padrão dos Descobrimentos. Du sommet, la vue est imprenable sur le quartier, sur le Pont du 25 avril ainsi que sur la jolie rose des vents dessinée sur sol. Obersvez, elle retrace les itinéraires suivis par les navigateurs portugais.

Le quartier tout entier est tourné vers la mer, et je me prends à penser aux navigateurs d’antan et imaginer les vieilles caravelles qui quittaient ce rivage pour découvrir de nouveaux horizons. Magellan, Vasco de Gama, le Cap de Bonne-Espérance, la Route des Indes… Se dire que c’est d’ici que sont nées les grandes aventures et les grandes découvertes.

Juste en face s’élève le monastère des Hiéronymites, mosteiro dos Jeronimos. Dans les bribes de souvenirs que j’avais de Lisbonne, ce bijou d’architecture était lui aussi resté gravé. C’est ici qu’on peut observerl’art manuélin portugais dans toute sa splendeur. Une abondance de motifs ciselés dans la pierre comme de la dentelle.

 

Lisbonne - Tour de Belem

Lisbonne - Quartier de Belem

Lisbonne - Pavillon de la Découverte

Lisbonne - Pont du 25 avril et Cristo Rei

Lisbonne - Vue depuis le Pavillon de la Découverte

Lisbonne - Monastère des Hyéronimites

Lisbonne - Monastère des Hyéronimites

Lisbonne - Monastère des Hyéronimites

 

S’il y a un autre endroit à ne pas louper dans le quartier de Belém, c’est sa fameuse pâtisserie, la Pastelaria de Belém. Les beignets de Belém, les pasteis, sont un peu une institution dans ma famille, une petite légende culinaire, une madeleine de Proust pour ma Maman. Impensable donc d’aller jusqu’à Lisbonne sans goûter un pastel de Belém pour finalement rendre son verdict : sont-ils aussi bons que le dit la légende ?

Ces gourmandises sont despetits flans de crème, à déguster tièdes, saupoudrés de cannelle. La recette originale est gardée secrète depuis des siècles et seuls les maîtres pâtissiers détiennent ce secret. Ce qui peut expliquer pourquoi il y a toujours une file d’attente assez impressionnante devant la pâtisserie.

 

Astuce : ne faites pas la queue, entrez dans la pâtisserie, il y a un dédale de petites salles, posez vous à une table et laissez-vous faire servir. Vous pourrez même en commander à emporter si vous le souhaitez.

 

Lisbonne - Pastéis de Nata

Lisbonne - Musée des Carrosses

 

Nous terminons notre journée à Belém par le Musée des CarrossesMuseu Nacional dos coches, où sont exposées une collection de pièces uniques au monde, des voitures d’un autre temps. Puis nous remontons la promenade le long du fleuve, profitons de la vue by night sur le Pont du 25 avril, jusqu’au prochain arrêt de tram qui nous ramènera chez nous.

 

Lisbonne - Tage

Lisbonne by night

Lisbonne by night

7 réflexions au sujet de « Lisbonne – le quartier de Belém »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *