30 novembre 2013

Lisbonne, Voyages & escapades

4 commentaires

Lisbonne – le quartier de l’Alfama et la vieille ville

Lisbonne.

De cette ville je n’avais que des bribes de souvenirs, des images fugaces, des odeurs et des couleurs, du temps où j’y étais allée en famille, plus jeune. Ce n’est pas vraiment l’image du Portugal que j’ai retenu, j’ai en effet des souvenirs plus marquants de villages de l’Alentejo ou de l’Algarve. Lisbonne ne m’avait pas marqué. Il était temps de rafraîchir ma mémoire.

Pour ce séjour, notre pied-à-terre se situe dans l’Alfama, au cœur de la ville, parfait pour découvrir le quartier à pied. L’Alfama est sans doute le quartier le plus authentique de Lisbonne : un labyrinthe de petites ruelles pavées, des façades blanches, avec son linge étendu aux fenêtres, ouvertes sur les mamies lisboètes qui fredonnent un air de fado. Ces escaliers qui grimpent pour ensuite redescendre à la prochaine intersection.

Lisbonne - quartier Alfama

Lisbonne - quartier Alfama

Lisbonne - quartier Alfama

Lisbonne - quartier Alfama

Lisbonne - quartier Alfama - street art

Lisbonne - quartier Alfama - street art

Lisbonne - quartier Alfama

Lisbonne - quartier Alfama

Lisbonne - quartier Alfama

Dans mes bribes de souvenirs, le panoramique depuis la place Santa Luzia était resté gravé. Tout près de notre chez nous, cette petite place offre une vue superbe sur le quartier, un air de carte postale, qui embrasse les toits de l’Alfama jusqu’au Tage, le fleuve qui longe la ville. Comment l’oublier ?

 

Lisbonne - quartier Alfama

Bien qu’on pourrait rester des heures à admirer la vue et à profiter des rayons de soleil bienvenus à cette époque de l’année, on grimpe ensuite vers le Castelo de São Jorge.

Au guichet, les touristes font la queue, les français râlent haut et fort, ce qui a peu tendance à me dissuader d’aller jouer les touristes à mon tour, mais finalement ça vaut le coup ! La cour du Château et ses remparts, ombragés de pins parasols, sont une agréable promenade et offre ici aussi une très belle vue sur les toits de Lisbonne, sur le Tage et plus loin sur le Pont du 25 avril.

Lisbonne - vue depuis le Castelo de São Jorge

Il y a une douceur dans la luminosité et dans la couleur de ces toits à perte de vue qui me plaît beaucoup. Presque apaisant. Je remarque qu’il n’y a pas de grands buildings dans le cœur de Lisbonne, pas de verre ni d’acier au dessus des immeubles en pierre, ce qui la rend à mes yeux – sans savoir pourquoi – plus humaine, plus accueillante.

Lisbonne - Castelo de São Jorge

Lisbonne - Castelo de São Jorge

Lisbonne - Castelo de São Jorge

Dans l’enceinte du Château, les chats que l’on croise ont l’air d’y être rois, il y en a partout, qui se baladent l’air de rien ou s’étirent au soleil sous le regard amusé des visiteurs. Non loin, des paons ne font pas la roue mais prennent la pose.

Lisbonne - Castelo de São Jorge

Lisbonne - Castelo de São Jorge

Lisbonne - Castelo de São Jorge

Lisbonne - Castelo de São Jorge

La balade sur les remparts jusqu’au site archéologique permet de voir la ville à 360° puis de se rendre compte que le Château et par extension la ville a connu différentes civilisations, les Wisigoths, les Romains, les Maures et enfin les premiers rois portugais…

Lisbonne - Castelo de São Jorge

Nous repérons une jolie église qui s’élève plus loin qui nous intrigue. En voulant nous y rendre à pied et l’aveugle, les ruelles de l’Alfama ont raison de nous : on tourne en rond et on se retrouve à notre point de départ !

En redescendant vers la Sé, on s’arrête manger dans un petit restaurant : peixe e arroz et bacalhau au menu !

La Sé, c’est une cathédrale. Pas n’importe laquelle, le plus vieil édifice religieux de Lisbonne, construit sur les restes d’une mosquée. Pourtant, j’éprouve une pointe de déception après la visite. Je ne lui trouve rien de charmant, l’intérieur est très sobre voire austère, rien de transcendant, peut-être parce que nous n’avons pas vu ni le Cloître, ni le Trésor, l’accès étant payant pour les deux…

Il faut savoir que Lisbonne est construite sur des collines. On s’en rend vite compte à pied, pour aller d’un point à un autre qui semble proche sur la carte, avant de découvrir les côtes pentues pour y accéder. Heureusement, la ville est quadrillée de trams, de métros et de bus. Dans l’Alfama, il y a ce tramway jaune, le 28, pittoresque à souhait, que l’on voit passer régulièrement et qui se fond si bien dans le décor.

Lisbonne - quartier de l'Alfama

On saute dedans et on remonte le temps. Tout en bois, brinquebalant, il grimpe farouchement les pentes, pour nous déposer plus à l’Ouest, à Estrela.

Ici, la basilique est imposante et majestueuse. L’intérieur est fait de marbre et de grandes statues allégoriques nous observent. En face, on traverse le jardin da Estrela qui doit être bien agréable dans la chaleur d’un été, puis on rejoint le Jardin Botanique.

Lisbonne - jardin botanique

Il n’est pas encore 17h mais le soleil commence à se faire rare. Ici aussi l’endroit qui doit certainement être un havre de paix et de fraîcheur en d’autres saisons, se fait sombre et finalement peu attractif.

On essaie de redescendre vers le cœur de la ville et on tombe un peu par hasard sur le belvédère (miradouro) de São Pedro de Alcântara. Le timing est parfait ! Le soleil se couche et les derniers rayons de soleil donnent une couleur dorée à la ville blanche. Magnifique !

Lisbonne - quartier de l'Alfama

Lisbonne - quartier de l'Alfama

Lisbonne - quartier de l'Alfama

Lisbonne - sunset

En revanche, en novembre, dès que le soleil est couché, il commence à faire vraiment frais froid. On prend un chocolat chaud sur la terrasse située sur le belvédère, ils fournissent même les couvertures pour être bien au chaud !

On finit par rejoindre l’Avenue de la Liberté en descendant par une voie destinée au funiculaire. On tombe sur une grosse avenue qui contraste après notre balade dans les petites rues tranquilles. Puis la place Rossio animée avec son théâtre, sa fontaine et son sol de vagues pavées de noir et de blanc, où je tente de comprendre une certaine illusion d’optique, en vain…

Lisbonne - place Rossio

Lisbonne - place Rossio

Nous poursuivons au cœur de Baixa, le quartier commerçant et animé. Nous passons au pied de l’ascenseur de Santa Justa, une imposante structure en fer-forgé qui semble sorti tout droit de l’esprit d’un disciple de Gustave Eiffel (alors que pas du tout, de nombreux guides touristiques se trompent apparemment). L’elevador permet de relier le quartier Bairo Alto et d’accéder à une terrasse panoramique, mais vu le tarif élevé pour quelques secondes de montée, nous nous contenterons de l’admirer du sol.

Lisbonne - street art

Lisbonne - elevador

Lisbonne - by night

Nous finissons notre balade en rejoignant la place du Commerce, Praça do Comércio, bordée par le Tage avec une belle vue sur le Cristo Rei et le Pont du 25 avril by night.

Lisbonne - place du Commerce

Lisbonne - by night

4 réflexions au sujet de « Lisbonne – le quartier de l’Alfama et la vieille ville »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *