16 septembre 2014

Europe, Irlande, Voyages & escapades

7 commentaires

Irlande – l’inattendu Gap of Dunloe

Gap of Dunloe.
Et dire qu’on a failli rater cette petite merveille !
Je ne sais absolument pas pourquoi, ce nom ne m’inspirait pas. On le voyait écrit sur le tableau dans chaque auberge comme excursion proposée, “Gap of Dunloe”.
Je m’imaginais, allez savoir pourquoi, une jolie vue où les cars nous déposeraient en masse pour profiter du panorama. Cette idée ne m’emballait pas vraiment.

Comme il nous restait une journée à occuper autour de Killarney avant de reprendre la route pour Dublin, pourquoi ne pas aller voir à quoi ressemble ce Gap of Dunloe !

gap-of-dunloe-1

L’entrée du site se situe près du village de Beaufort, un peu à l’écart de la route entre Killarney et Killorglin.

Arrivées sur place, nous nous garons sur un grand parking près du Kate Kearney’s Cottage.
Et là première surprise : il faut marcher pour accéder au Gap of Dunloe ! A vrai dire, nous sommes plus précisément déjà DANS le Gap Of Dunloe ! Il s’agit en réalité d’une vallée, sans doute parmi l’une des plus belles d’Irlande, et le chemin se fraye un passage entre deux collines abruptes, aux verts infinis et changeants.

gap-of-dunloe-9

gap-of-dunloe-8

gap-of-dunloe-6

Juste après le parking, bon nombre de rabatteurs interpellent les touristes pour faire le chemin en calèches.
La route à suivre est goudronnée, il n’y aucune réelle difficulté lors de cette marche, elle grimpe doucement mais continuellement jusqu’au col. Nous croisons quelques marcheurs, mais rien qui ne ressemble à la foule dont nous prévenait notre guide.
Pour tout dire, le trafic maximum sur la route doit être quand deux calèches se croisent et doivent se laisser passer !

Il nous reste donc simplement à marcher tout droit, un pied devant l’autre, et lever le nez autour de nous pour profiter des paysages qui nous entourent. Et c’est magnifique !

Comptez 2 ou 3 heures pour l’aller-retour jusqu’au panorama sur la vallée.
La diversité de la vallée est surprenante : des prairies, des tourbières, des moutons qui nous regardent passer… On longe un grand lac, puis des plus petits, on enjambe un pont de pierre… Évidemment, on fait mille pauses, où que le regard se pose, la beauté de la vallée s’offre à nous.
A chaque virage, la lumière joue avec le vert de la colline, donnant des teintes différentes au fur et à mesure de notre avancée.

 

gap-of-dunloe-7


gap-of-dunloe-5

gap-of-dunloe-4

gap-of-dunloe-3

Au col, la récompense est belle : le panorama sur la vallée que l’on vient de traverser est superbe !

La route se poursuit plus loin pour redescendre vers une autre vallée. De notre côté, nous ferons ensuite demi-tour par là où nous sommes venues.

Avant de rebrousser chemin, nous nous posons à l’écart de la route pour apprécier la vue et suspendre le temps. Gap Of Dunloe, tu es bien loin d’être une déception, encore un véritable coup de cœur !

gap-of-dunloe-2

7 réflexions au sujet de « Irlande – l’inattendu Gap of Dunloe »

  1. Nous avions tenté d’aller voir le Gap of Dunloe lors de notre voyage en Irlande en avril 2009, mais nous avions du faire demi-tour bien vite tellement il y avait du vent et il pleuvait… Tes photos m’ont permis de découvrir ce paysage, merci !

    A noter : nous étions hors-saison, il faisait mauvais, c’est peut-être ça mais nous avons croisé beaucoup de voitures de touristes sur cette route pourtant réservée aux locaux…

    1. Heureuse de vous avoir fait re-voyager dans cette région de l’Irlande sous un climat plus clément alors 😉
      Nous avons croisé quelques touristes qui traversaient le Gap en voiture, mais vraiment très peu au final.

  2. C’est beau tout ce vert. Dommage pour les petons qu’il y ait tant de chemins goudronnés. Mais du coup ça doit assez bien se faire à bicyclette … non ?

    1. La rando en Irlande restera un mystère pour nous, on a vu seulement des chemins très balisés (grands chemins, goudronnés ou sur des planches comme dans le parc du Connemara) ou des randos dans les tourbières où il fallait être super équipés avec boussole et carte bien précise (ce qui nous a un peu refroidi).
      Après on a pas tout exploré et on n’est peut-être pas allées aux bons endroits pour de la vraie rando…

      L’Irlande à vélo, ça doit être possible oui, mais je trouve que ça reste assez vallonné quand même. J’ai préféré le plat de la Hollande par exemple ^^ Après c’est sûrement faisable pour ceux qui sont mieux entrainés que moi… mais le climat pluvieux et changeant n’est pas très engageant à moin sd’être bien équipés… puis accessoirement c’est galère de s’arrêter toutes les 10 minutes en vélo pour des pauses photos 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *