12 novembre 2010

Asie, Singapour, Voyages & escapades

5 commentaires

Singapour, jour 3 – Chinatown, Boat Quay et les centres commerciaux

Aujourd’hui, je décide de visiter l’autre grand quartier ethnique de la ville : Chinatown.

Je déambule dans le marché couvert, principalement alimentaire, où les curiosités culinaires n’en finissent pas. Le tour est rapidement fait. Je tombe un peu par hasard sur un autre marché, à ciel ouvert lui, beaucoup plus grand. Un bric-à-brac d’objets, de babioles typiques, de souvenirs… ça sent un peu l’attraction touristique… Je poursuis quand même mon tour qui finalement s’avère plutôt long. Le marché couvre presque tout le quartier. Ombrelles, lampions, kimonos, feux d’artifice, peluches kawaï… On frôle parfois les clichés et les touristes se massent devant les étals… Au détour d’une rue, j’aperçois le toit d’un temple et me dirige donc vers lui. Imposant et magnifique, il s’agit d’un temple bouddhiste qui conserverait l’une des dents de Bouddha d’après ce que j’ai compris.

Singapour - Chinatown

Singapour - Chinatown

A l’intérieur, une cérémonie à lieu mais les photos sont interdites. Les couleurs rouge et or dominent et tapent à l’œil. Aux étages, d’autres lieux de prières où il faut chaque fois acheter des offrandes pour accéder à l’autel. Tout en haut, la fameuse relique qui a donné son nom au temple. Impossible d’apercevoir quelque chose entre tous ces objets dorés qui entourent la statue de Bouddha. Encore une fois les photos sont interdites.

C’est vraiment axé pour les touristes et je ne m’éternise pas. Je trouve que le quartier en lui-même manque d’authenticité. Il ressemble davantage à un lieu pensé pour attirer les occidentaux dans ses ruelles plutôt qu’un quartier habité par la communauté chinoise…

Sur la route de ce temple bouddhiste, s’élève à quelques centaines de mètres un temples hindouiste, et à une enjambée, une mosquée ! La mixité ethnique de Singapour dans toute sa splendeur !

Singapour - Little India - Chinatown

Je quitte Chinatown et poursuit vers Boat Quay. Les bars et les restos branchés se succèdent sur les quais. Des hommes d’affaires et des femmes en tailleur font leur pause repas au bas des grands immeubles, tandis que des embarcations promènent les touristes jusqu’à la baie.

Singapour - Boat Quay

Singapour - Boat Quay
Un OVNI semble se cacher dans cette photo, sauras-tu le trouver ?

Je passe devant des bâtisses de style colonial sans doute victorien, puis devant le Parlement avant de retomber dans le City Hall avec ces centres commerciaux. Je m’engage dans le Funan DigitaLife Mall qui est un centre commercial uniquement consacré aux nouvelles technologies. Un paradis pour les geeks ! Un air d’Apple Store sur quatre ou cinq étages mais avec un espace pour chaque marque où les gadgets côtoient le matériel de pointe. J’en profite pour manger dans un fast food, bien occidental pour cette fois, au McDo ! 6$ le menu, ça me semble un peu cher par rapport à ce que j’ai dépensé les jours précédents, mais quand je fais la conversion, ça ne fait qu’un peu plus de 3€…

Je continue à me balader dans les centres commerciaux qui ont l’agréable avantage d’être climatisés. De fil en aiguille, je me retrouve dans le grand théâtre de l’Esplanade, où un Festival Indien d’Art se prépare. Concerts, représentations, expos… les équipes techniques s’affairent à tout mettre en place. Malheureusement, le premier concert n’est que ce soir.

En milieu d’après-midi, je me dis que quitte à me promener dans les centres commerciaux, autant aller directement visiter celui de l’aéroport. Celui-ci que j’avais découvert vide et zénifiant tôt le matin, et aujourd’hui animé et plein de vie. Les boutiques et les restos se répartissent sur plusieurs étages, des jeux sont prévus pour les enfants, et je prends le temps d’en faire le tour avant de me poser, crevée.

Alors qu’à mon arrivée, je ne voulais qu’une chose, m’envoler pour l’Australie au plus vite, finalement je suis contente d’avoir fait cette escale.

Une pause dans le voyage. Un goût de vacances dans l’aventure.

Prochain billet depuis le pays d’Oz !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *