11 novembre 2010

Asie, Singapour, Voyages & escapades

3 commentaires

Singapour, jour 1 – Promenade vers la Marina Bay

Ce qui est pratique à Singapour, c’est que vu la taille de la ville, toutes les balades peuvent se faire à pied.

C’est ce que j’avais en-tête avant que je m’aperçoive que les 30° de la matinée sont largement dépassés cet après midi et que le soleil cogne pour de vrai ici. Heureusement, je peux compter sur le métro qui est vraiment pas cher et surtout climatisé ! Je commence mon exploration par la Marina Bay.

Le temps s’est dégagé pour laisser apparaître un ciel bleu sur lequel les gratte-ciels se découpent. Comme s’ils rivalisaient à qui sera le plus haut mais aussi le plus original. Les immeubles en chantier se succèdent sur ma promenade et les ouvriers qui travaillent sous ce soleil de plomb ressemblent à des fourmis, minuscules face à ces géants de verre et d’acier.

singapour - marina bay

Je passe devant les trois tours du Marina Bay Sands surmontées de son jardin, qui abritent une myriade de boutiques de luxe, de casinos et de salles de spectacle. Puis je traverse le pont Helix, tout droit sorti de l’imaginaire de je-ne-sais-quel architecte-farfelu… J’aperçois de l’autre côté de la baie, une sculpture blanche crachant de l’eau qui semble attirer les foules. Je commence donc à me mettre en route, et heureusement le chemin longe un parc où les palmiers et les arbres exotiques m’offrent à plusieurs reprises des pauses ombragées bien méritées.

singapour - marina bay

 

singapour - marina bay

 

A présent en face de la Marina, je découvre qu’il s’agit du Merlion. Une statue à la tête de lion et au corps de poisson, emblème de la ville. Les familles se prennent en photo devant, plusieurs me demandent de poser avec elles. Les gens me demandent d’où je viens, où je vais, ce que j’ai déjà visité… Je trouve ça assez intrigant parce que je ne suis pas la seule touriste, mais finalement je joue le jeu.

 

singapour - marina bay - merlion

 

singapour - marina bay - merlion

Après une énième pause près de la rivière qui baigne Singapour, je traverse des jardins tous plus verts les uns que les autres. Je m’arrête quelques instants pour regarder s’entrainer les enfants au cricket. Derrière moi, une cathédrale immaculée de blanc se dresse dans un parc à quelques centaines de mètres d’autres maisons à l’architecture chinoise. Quel drôle de mélange dans cette ville ! Mixité de culture. Mélange d’architectures. Dans une même rue, les bâtisses victoriennes s’accolent aux grands édifices de verre…

singapour - marina bay

Je rentre tranquillement vers ma station de métro, et il est déjà 17h. Je me pose un peu puis la faim commence à me tirailler. Mon auberge est située assez loin du centre, et je n’ai plus vraiment envie de reprendre le métro ni de marcher. Je me rabats donc sur un petit chinois dans la rue en face. Sauf que la petite dame ne comprend pas un mot d’anglais et moi, forcément, pas un de chinois. Me voilà à choisir au pif, un plat qui s’avère être bien copieux – pour un peu plus de 2€ – mais dont je n’ai absolument aucune idée de ses ingrédients…

Il est 20h, cette fois je rentre à l’auberge pour vraiment me reposer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *