8 janvier 2017

Autour de Lyon, Des pas perdus

46 commentaires

#EnFranceAussi – Vaise, mon quartier d’adoption à Lyon

Ce billet est écrit dans le cadre du rendez-vous mensuel « En France Aussi », événement inter-blogueurs organisé par Sylvie du blog Le coin des voyageurs, qui a pour but de mettre en avant la richesse et la beauté des régions de France.

Ce mois-ci, le thème a été choisi par Tatiana du blog Birds and Bicycles: « Je vous présente ma ville, mon village ».

 

* . * . *

Plus qu’une ville, c’est un quartier que j’ai voulu vous faire découvrir, mon quartier d’adoption depuis que je suis à Lyon : le quartier de Vaise.


Sache lecteur, que les plus chauvins des lyonnais te diront avec mauvaise langue que Vaise, ce n’est déjà plus Lyon, que c’est le bout du monde lyonnais tout au nord là-haut, miséreux et mal fâmé… laisse-moi te présenter, lecteur, ce quartier et te démontrer à quel point ils se trompent !

Vaise, un quartier au fil de l’eau

Vaise, c’est le 9ème et dernier arrondissement de Lyon. Depuis le centre de Lyon, on l’atteint en remontant la Saône vers le nord ou plus directement en métro, à 6 minutes à peine du Vieux Lyon, 12 minutes de la fameuse place Bellecour.
Quand les beaux jours sont là, on enfourche un vélo, on suit les quais aménagés de la Saône et on rejoint la Presqu’île en 20 minutes. Le bout du monde qu’ils disent, hein !

La Saône, ces quais, cette proximité immédiate avec l’eau, c’est ce qui m’a d’abord séduit dans ce quartier. Rentrer du travail à pied en longeant le fleuve, se poser au soleil et regarder passer une péniche, autant de petits plaisirs au quotidien que je sais être un luxe quand on vit dans une grande ville.

Les péniches amarrées, le pont Mazaryk qui enjambe majestueusement le fleuve, le regard qui se porte à l’horizon vers le nord, encore plus loin, sont autant d’invitations au voyage et à la flânerie. Prends à droite lecteur, pour descendre en ville en suivant tranquillement le courant de la Saône, prends à gauche pour t’aventurer sur un petit chemin de terre qui te mènera vers la sauvage Île Barbe.

 

Les mauvaises langues te diront, lecteur, que Vaise, en bout de ligne de métro, ça doit être un peu mort. Et pourtant ce que j’aime à Vaise, c’est sa vie de quartier. Vaise n’a rien d’un quartier résidentiel ou d’un quartier moribond, ceux qui te diront le contraire ne sont jamais venus s’y balader un samedi matin.

Vaise, un quartier village

Vaise, c’est tous les avantages d’un petit village en ville.
Viens lecteur, je t’emmène dans mon quartier un samedi matin ! C’est jour de marché, qui se tient trois fois par semaine sur la place du village principale, ça se salue, ça s’apostrophe, ici ça parle français, arabe, espagnol, portugais, plus loin la boulangère te reconnait et te sourit, là des habitués sont accoudés au comptoir et boivent leurs petits canons pendant que le clocher de l’église qui nous surplombe carillonne ! Ici le samedi matin, ça vit, ça bouillonne de gens différents et cette mixité j’y tiens, lecteur, ça me rappelle tous les jours que des gens de tout horizon savent vivre ensemble et ça fait du bien à mes régulières crises de foi en l’humanité.

Vaise, un quartier dynamique

A Vaise, il y a un endroit que j’affectionne particulièrement, c’est le Centre Social et Culturel Pierrette Augier. Pour moi, lecteur, c’est l’un des poumons du quartier. Il s’y passe de belles choses : c’est que là que se donnent des cours divers et variés comme dans tous les centres sociaux, mais c’est aussi là où on cultive un potager collectif, où les gens du quartier se rencontrent, on y échange des rires, des idées, des projets, des objets dans une boite à dons, ici les plantes et la bienveillance grandissent, le lien social se tisse ou se retisse… et rencontrer des gens de son quartier et partager du temps avec eux, ce dynamisme positif dans un quartier, en ville c’est plutôt rare et c’est vraiment agréable !

Les bonnes adresses de Vaise

Les mauvaises langues te diront, lecteur, que Vaise, c’est mort niveau sorties. Ne les écoute pas, c’est juste qu’ils n’ont pas les bonnes adresses ! Certes il n’y a pas à Vaise de vie nocturne très animée, mais justement c’est un quartier calme où il y a néanmoins quelques bars et de bons restos, que leur faut-il de plus ?

D’ailleurs, tiens, lecteur, je te partage mes bonnes adresses du quartier :

  • le Wallace : un pub, idéal pour se replonger dans l’ambiance des pubs irlandais ou écossais, on y va pour les burgers, les bières, le fish’n chips et la musique !
  • Popotte & co : notre cantine, un petit restaurant tenu par deux trentenaires très sympas, elle derrière les fourneaux, lui au service et au conseil des vins, cuisine traditionnelle revisitée, une carte qui change régulièrement, rarement déçue, toujours de belles surprises gustatives, possibilité de bruncher le dimanche, notre jolie découverte !
  • Le monde d’Angkor : un restaurant cambodgien qui paye pas de mine de l’extérieur mais qui sert des plats copieux à des prix corrects, ouvert tous les jours, possibilité de prendre à emporter, parfait pour les soirs de flemme !

[Pour les plus pinailleurs des lyonnais qui me liront, on est à un saut de Bottes du quartier de Valmy qui regorge lui aussi de petits restaurants, mais Valmy c’est Valmy, Vaise c’est Vaise, ne mélangeons pas tout !]

Alors, dis-moi, lecteur, ça ne donne pas envie d’habiter à Vaise ?

En tout cas, je te laisse ici lecteur, tu peux continuer à arpenter les rues de Lyon.
Merci de m’avoir suivi dans cette découverte de ce quartier de Lyon, petite balade urbaine à Vaise, mon quartier d’adoption, où j’ai posé mes bottes pour quelques temps…

Si je devais formuler un vœu pour le quartier, c’est que le projet de navigation fluviale pour rejoindre la Presqu’île (en cours de discussion depuis des années) aboutisse un jour ! Tu imagines, lecteur, se déplacer vers le centre-ville en bateau ? Comme ce serait pas mal, à l’aise Vaise ! 

46 réflexions au sujet de « #EnFranceAussi – Vaise, mon quartier d’adoption à Lyon »

  1. merci pour la balade
    qd j étais venue en we à Lyon je me souviens d une station de métro de ce nom
    et oui ça donne envie de venir
    ah les mauvaises langues qui n ont jamais mis les pieds dans un quartier mais qui se contentent des on dit

  2. C’est vrai qu’aller en ville en bateau ce serait la grande classe ! J’aime ces quartiers qui ont une âme, et où, comme tu le dis, « la boulangère te reconnait » … c’est bête mais c’est important, c’est un sourire ou une apostrophe qu’on n’aura pas ailleurs, et ça fait du bien…

  3. Je vis à Lyon depuis quelques années maintenant, et je prends toujours autant de plaisir à lire les articles qui en parlent ! Je découvre et re-découvre toujours des lieux secrets, des quartiers oubliés. J’habite à 8 minutes de Vaise (si si, c’est toi qui l’a dit, du Vieux Lyon on ne met que 8minutes!) et j’y passe régulièrement, mais sans jamais vraiment m’arrêter. Ton article m’a donné envie d’aller faire un tour à Vaise le samedi matin et de m’y attarder plus longuement! Merci pour la balade !
    Passe une bonne journée,
    Marion

    1. Hé, mais oui nous sommes quasi-voisines ! 🙂
      Ravie que ça t’ait donné envie de venir découvrir le coin, dans quelques mois avec les beaux jours une balade sur les quais est vraiment agréable ! 😉

  4. Eh ben moi je trouve qu’il a l’air très sympa ton quartier ! Et tant pis s’il est un peu plus loin de la place Bellecour que d’autres, il a l’air convivial et la vie a l’air d’y être bien agréable. Merci pour cette découverte de ton quartier 🙂

  5. C’est toujours sympa l’ambiance village au coeur d’une grande ville !
    Ca donne envie de découvrir toutes ces adresses, comment ça se fait qu’on soit jamais allé dans le pub écossais :p ?

  6. Comme ça serait trop la classe de rejoindre le centre en bateau. Et pour les autres qui partent du centre, ça leur permettrait de découvrir de nouveaux horizons, une ambiance plus calme.
    J’imagine que ton quartier est bien plus agréable à vivre que le plein centre de Lyon, beaucoup trop bondé de toute façon. Peut-être qu’on peut même trouver une place de parking dans ta rue en moins de 20min, lol (parole d’une ancienne lyonnaise qui a souffert).

    1. Ça reste quand même difficile de trouver une place de voiture dans la rue (preuve que c’est pas « si » paumé quand même ^^)
      Merci de ta visite par ici !

  7. Et bien moi je l’aime beaucoup ton quartier de Vaise et j’y habiterai volontiers. J’aime l’esprit village qu’il peut y avoir dans certains quartiers des grandes villes où les gens se connaissent où tu n’es pas une personnes landa parmi tant d’autres et où il y a du lien social entre les habitants bref j’aime Vaise !!

  8. Je ne connaissais forcément pas Vaise, mais c’est sûr que la vie de quartier ça fait tout!!
    Merci pour la balade! 🙂 Et je suis d’accord avec toi, vivre près de l’eau c’est tellement chouette! Tu as de la chance…

    Merci pour ta participation au thème et une super semaine!

    1. Merci à toi pour le thème du mois, il m’a particulièrement inspiré ! 🙂
      Je crois que vivre pas trop loin de l’eau, même en ville, c’est un de mes critères de choix !

  9. Vaise ce n’est plus vraiment Lyon, mais ce n’est pas malfamé… (bon, je te taquine !!!)
    Je ne connais que très peu ce quartier, c’est finalement celui de Lyon que je connais le moins, avec les hauteurs du 5e. Eh bien tu sais quoi, tu me remotives à y aller y faire un tour cette année (c’était déjà prévu l’année dernière mais hum hum… pas eu le temps)…
    C’est vrai que Vaise reste enclavé, pour moi qui ne prend pas le métro.
    J’ai adoré ton article, en tout cas. Merci d’aimer autant Lyon !

    1. Espèce de lyonnaise du centre, va ! 😉
      Toi qui n’aimes pas le métro, quand les beaux jours reviendront, il y a une jolie balade à faire, rien qu’en suivant les quais de Saône vers le Nord. Dès qu’on dépasse Vaise ça devient calme et sauvage, c’est vraiment agréable !

  10. C’est bien de parler de ce quartier qui n’est pas souvent mis en avant dans les articles de blog, contrairement à la presqu’île … j’ajouter qu’il y a un très bon pâtissier rue Masaryk, celle de Guillaume Flochon !

  11. Un village dans une ville, j’aime beaucoup cette idée, et je comprends que tu t’y plaises ! Tant pis pour les mauvaises langues, ils ne savent pas ce qu’ils perdent ! Comme ça au moins vous en profitez plus, vous êtes plus au calme ! En tout cas merci pour cette très très belle découverte de ton quartier ! Très chouette article !

  12. Jolie découverte, je connais un peu le centre de Lyon car j’ai des amis qui habitent à Villeurbanne, mais je n’avais jamais vu de photos de ce coin. Je connais juste le club de Volley (Rhodia Vaise), c’est comme ça que j’ai connu le nom ! 🙂

  13. Que ce soit dans l’immense Australie ou dans ce petit quartier lyonnais
    C’est toujours un plaisir de suivre Hélène bien dans ses bottes ou dans ses baskets et qui a su si bien narrer
    avec beaucoup d’enthousiasme le moindre petit cliché sur ce joli village dans la ville et cette fourmilière de gens différends prêts à partager plein de petits Bonheurs

  14. Quelques we à Lyon, et plus particulièrement à Vaise, nous font apprécier ce quartier calme mais vivant, avec son marché coloré, ses bistrots accueillants, ses bons restau, ses rues charmantes et son clocher original !
     Nous avons l’impression d’être dans un village et si proche de la Saône pour une balade à vélo!
    Quel plaisir de se retrouver avec les nôtres dans ce cadre convivial !
    Bisous

  15. Le bateau bus ce serait top effectivement ! Je trouve que Lyon à gardé son esprit de village dans les quartiers. J’ai fait le marché place Jean Macé et j’ai trouvé que ça faisait village aussi … Je ne connaissais pas Vaise, maintenant je connaîtrais!

  16. Ben ça à l’air super sympa comme quartier! Ah les mauvaises langues… Ils ne savent pas ce qu’ils perdent! Puis moi aussi j’aime la mixité dans ces quartiers/villages, c’est ce qui fait leur charme, donne une atmosphère à laquelle on s’attache facilement… Merci pour cette belle présentation qui j’en suis sûre donnera l’envie à plus d’un-e de venir se promener à Vaise le samedi matin 🙂

  17. J’ai adoré « ton bout du monde » et ta façon de nous le présenter.
    Les mauvaises langues ont la vie longue n’est ce pas mais on s’en fiche on ne les écoute pas. Na !
    Ton quartier pardon village est plein de charme et je ne manquerai pas de m’y balader dès que l’occasion se présente.
    Il ne manque que les bateaux-bus alors.
    Belle journée à toi Hélène.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *