10 juillet 2016

Autour de Lyon, France

8 commentaires

Ardèche : vallée de l’Eyrieux, escapade vélo et bonnes adresses

L’Ardèche a quelque chose de magnétique. Il y aurait mille endroits à explorer autour de Lyon, mais c’est souvent l’Ardèche qui m’appelle et m’incite à aller passer quelques jours chez elle…

Faire une parenthèse, appuyer sur le bouton pause, se ressourcer pour mieux repartir, il y a en Ardèche ce genre d’endroits où je peux recharger mes batteries en quelques jours.

Si j’ai découvert cette région il y a quelques années avec le Vallon Pont d’Arc et les Gorges de l’Ardèche, j’ai eu mon vrai coup de cœur pour le village des Vans et les Gorges de Chassezac. L’an dernier, nous avions séjourné vers Sablières dans la vallée de la Drobie pour profiter des couleurs de l’automne..
Cette fois, nous sommes allés explorer un bout du Vivarais et la Vallée de l’Eyrieux.

IMG_20160506_124116

L’Ardèche à vélo sur la Dolce Via

On en profite pour découvrir la Dolce Via, une voie verte, petite sœur de la Via Rhona toute proche. Dans la vallée, cette voie verte est aménagée et sécurisée sur 50 kms, elle suit une ancienne voie de chemin de fer qui reliait autrefois La Voulte-sur-Rhône à Saint-Agrève.
Aujourd’hui, on peut relier Saint-Laurent-du-Pape au Cheylard, que ce soit à pied, en VTT ou VTC…

De notre côté, nous voulions faire une journée de vélo sur la Dolce Via, en commençant depuis les Ollières-sur-Eyrieux direction le Cheylard… mais nous sommes arrivés la fleur entre les dents sans avoir rien réservé… Conseil : ne prenez pas exemple sur nous !
A Ollières, la seule boutique de location de vélos avait déjà loué ou réservé tout son stock dans la matinée. Nous avions le choix entre prendre une rosalie (cette espèce de carriole où on pédale à 4) ou les trois derniers VTT remisés dans l’arrière-boutique… On a choisi les VTT, et autant vous dire que toute la journée, c’est avec une jalousie non feinte qu’on a croisé les beaux vélos California, des vélos tout chemin avec une assise confortable et une selle bien rembourrée.

Nous avons donc passé la journée sur des VTT pas très confortables, courbés sur notre guidon, avec nos sacs sur le dos. Même si on a pu pédaler dans des paysages magnifiques (on est en Ardèche je vous rappelle), je vous spoile tout de suite : nous ne sommes pas allés jusqu’au Cheylard mais nous avons fait l’aller-retour entre les Ollières et Pont de Chervil…

Sur la voie douce, si on oublie la dureté de nos selles (et la douleur de mes cuisses de non-sportive), le chemin est relativement plat et accessible à tous. La voie suit la vallée et la rivière qui y coule, et chaque virage, chaque tunnel est la promesse d’un nouveau paysage digne de l’Ardèche.

P1100132

Chalencon, un village de caractère

Pas loin de notre gîte à Silhac, il y a Chalencon, un village comme il y en a beaucoup en Ardèche, un village médiéval, au petites rues pavées, aux gens sympas, et aux endroits un peu hors du temps.

Depuis le cœur de Chalencon, il y a une petite balade à faire, une boucle qui grimpe jusqu’à un oppidum qui offre une belle vue sur le Vivarais.

P1100158
Dans ce petit village, nous nous y sommes d’abord perdues rendues un peu par hasard, à la fin d’une longue rando où seule la terrasse de l’unique bar nous intéressait vraiment.
Puis nous sommes revenues pour déambuler dans ses ruelles pavées : de drôles de choses aux fenêtres, des petits mots gribouillés sur des ardoises, un temple où les protestants se retrouvaient en secret, un jardin enchanté et enchanteur où nous aurions aimé rester plus longtemps et un restaurant où le chef propose des très bons p’tits plats d’ici…

Le Jardin Enchanté est un drôle d’endroit, intemporel et qui ne ressemble pas à un bar classique. Il faut laisser son regard s’aventurer derrière la porte et se laisser entraîner dans ce jardin atypique et original où une licorne côtoie un Don Quichotte miniature…
Des œuvres d’art sont exposées au milieu d’un bric-à-brac de choses à la fois kicth et poétiques. Des fauteuils et des coussins sont éparpillés dans le jardin, on peut s’y asseoir à même le sol… C’est un peu le jardin qu’on aimerait avoir chez soi (enfin chez moi en tout cas) avec une très belle vue sur la vallée. On peut y boire des sirops faits maison et déguster des glaces Terre Adelice.
Une très jolie halte que je vous recommande, un petit coin de paradis à Chalencon !

P1100166

P1100177

 

Bonnes adresses :

8 réflexions au sujet de « Ardèche : vallée de l’Eyrieux, escapade vélo et bonnes adresses »

  1. J ‘irai bien un jour à Chalencon rien que pour me poser au Jardin Enchanté. Ce genre d’endroit me fait rêver !
    Il faut absolument que je rajoute l’Ardèche dans ma liste de lieux à découvrir !!

  2. De très belle photos de Chalencon et de la vallée de l’Eyrieux où je suis venue m’installer , il y a maintenant 4 ans.
    Et c ‘est un vrai bonheur au quotidien , de vivre dans cette région riche en belles rencontres et moments clames et paisibles.
    Catherine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *