28 août 2015

Humeurs, Inspirations & créations

19 commentaires

30 ans et une bucket list

Une bucket-list. Sous ce nom barbare se cache une idée simple : faire la liste des choses que vous souhaitez accomplir dans votre vie.

Que veut-on faire dans la vie ?

Qu’est-ce qui nous fait plaisir ? Quelles sont les choses les plus importantes qui nous tiennent à cœur ?

Le principe d’une telle liste paraît simple au premier abord. Et pourtant pas si évident quand vient le temps de l’écrire.

Essayez ! Posez sur une feuille ces choses que vous avez toujours voulu accomplir dans votre vie. Pas si simple, hein ?

Mais justement, la bucket-list permet d’y réfléchir. De poser à plat des envies, des objectifs…

Écrire cette liste permet de faire le point sur ce qui importe vraiment.

Ne vous êtes-vous jamais laissés emporter par le courant de la routine, tête dans le guidon, un jour suivant l’autre, sans plus vraiment réfléchir à ce qui compte vraiment ?

Moi si. Souvent. Et de temps en temps, il m’est salvateur de faire une pause, d’appuyer sur stop, de ralentir le temps et de coucher sur papier mes objectifs.

Non seulement, ça permet d’y voir plus clair entre ce que l’on fait automatiquement et ce qui nous motive vraiment, mais surtout ça chasse ce sentiment de passivité, vous savez, ce sentiment désagréable d’être spectateur de sa propre vie…

En posant sur papier ses envies, on redevient acteur de notre vie.

(Re)devenir acteur de sa vie

Naturellement, une bucket-list n’est pas figée. Elle est vouée à évoluer, des points peuvent se rajouter, d’autres être rayés. Ce qu’on désire à 20 ans, ne sera pas forcément la même chose à 30 ou à 40 ans…

Cette année, j’ai soufflé mes 30 bougies, l’occasion de relire ma bucket-list écrite à 25 ans et de la mettre à jour.

Aujourd’hui, même si j’oscille souvent entre insatisfaction chronique et recherche d’un idéal utopique, je me rends compte que j’avance.

Doucement, mais j’avance.

Des herbes folles recouvrent parfois mon chemin et il m’arrive de me sentir perdue, sans trop savoir où aller…
Relire et mettre à jour ma bucket-list, c’est un peu ressortir une boussole et revoir mon cap.

Une boussole pour garder le cap

Personnellement , j’ai une bucket-list générale que j’ai découpé entre les voyages, les expériences de vie, des choses que je veux apprendre, puis des objectifs de vie plus personnels…

Je vous partage ici une partie de ma bucket-list orientée voyages et expériences de vie (commentée et mise à jour) de mes 30 ans.

Happy birthday Girl !

– Voyages –

USA

  • Traverser les Etats Unis d’Est en Ouest
  • Rouler sur la route 66
  • Manger un hamburger dans un diner

Australie

Nouvelle Zélande

  • Faire un roadtrip entre les deux îles

Asie

  • Traverser la Russie jusqu’en Mongolie avec le Transsibérien
  • Dormir dans une yourte en Mongolie
  • Faire un trek dans les steppes mongoles
  • Retourner me faire masser à Chiang Mai
  • Traverser le Vietnam du Nord au Sud (mai 2015 – voyage dans le Nord et centre)
  • Tenter une retraite spirituelle
  • Goûter des insectes cuisinés
  • Faire de la plongée en Thailande (2011 – snorkelling à Ko Chang)
  • Découvrir les paysages de Birmanie
  • Voyager en train à travers le Sri Lanka
  • Faire un trek au Népal

Europe

France

  • Continuer l’exploration de l’Ardèche
  • Randonner dans les calanques sur plusieurs jours
  • Découvrir la Bretagne (bientôt !)
  • Faire un road-trip gastronomique dans le Sud-Ouest
  • Retourner randonner dans les Alpes, redécouvrir le Parc de la Vanoise
  • Faire une rando itinérante en solo
  • Bivouaquer sous une tente

– Expériences de vie –

Langues

  • Parler anglais, le comprendre (en cours)
  • Dépasser la gêne de parler anglais à plusieurs. Participer à des soirées langues pour se forcer à parler anglais

Musique

  • Jouer Imagine ou Hallelujah à la guitare (soyons sérieux, j’ai abandonné l’idée)
  • Apprendre un nouvel instrument (ukulélé, harmonica ?)

Ecriture

  • Ecrire plus. Trouver le temps d’écrire (en cours)
  • Finir ce que j’écris
  • Ecrire une nouvelle, un roman (Nanowrimo 2015 !)
  • Publier quelque chose, un jour

Photo

  • Faire quelque chose de mes photos (les voilà, elles sont sur le blog !)
  • Continuer de saisir l’instant au quotidien (vive Instagram ! )

Lecture

  • Lire autre chose que de la fantasy (de temps en temps)
  • Lire au moins un Harry Potter en VO et le comprendre

Ecrans

  • Regarder Lost jusqu’au bout (héhé, done !)
  • Regarder les séries en VO (toujours)
  • Retourner dans les petits cinés en VO (quand je peux)
  • Limiter le temps sur l’ordinateur. S’imposer une soirée par semaine sans écran(s).

Dessin

  • Recommencer à dessiner (depuis début 2012 + défi 1 dessin par jour en Juillet 2015 !)
  • Continuer à dessiner. Prendre le temps.
  • Mixer le dessin, la peinture, et autres techniques créatives.

Créations Web

  • Trouver le temps de créer plus. Créer des sites web pour le plaisir
  • Ajouter de la créativité dans mon boulot

– En vrac –

  • Crier comme dans Garden State
  • Oser me couper les cheveux courts (2010)
  • Faire du parapente
  • Faire une balade en montgolfière (septembre 2014)
  • Apprendre à nager le crawl
  • Se lever tôt et profiter du monde encore endormi (boulot très matinal de mai-novembre 2010 pour financer mon voyage en Australie)
  • Prendre un train au hasard
  • Refaire du cerf-volant
  • Ecrire un message, le mettre dans une bouteille et le jeter à la mer
  • Dormir à la belle étoile (Australie 2010-2011)
  • Assister à une conférence TED (2014 – TEDx Lyon !)
  • Assister aux Doctor Who Proms à Londres
  • Se décider pour un tatouage
  • Acheter un van et se faire des weekends roadtrip en France et en Europe  (bientôt !)
  • Trouver un cocon avec balcon (ou jardin, soyons fous !) (done !)
  • Se reconnecter à la terre (apprendre à jardiner ? faire son potager (dans mon futur jardin) ?)
  • Faire plus d’activités manuelles (bricolage, loisirs créatifs, peinture…)

Si les voyages sont toujours au cœur de cette liste, je me suis rendue compte que la partie France s’est rajoutée tranquillement au tableau. Peut-être faut-il parcourir le monde et en revenir pour réaliser qu’on connait mal son pays et que l’aventure peut être au coin de la rue ou dans la région d’à côté ?

Plus qu’une envie de barouder, je pose pour ces 30 ans, une envie d’harmonie et de sérénité entre vie créative, vie professionnelle et vie baroudeuse. Plus forcément envie de tout plaquer pour faire le tour du monde, mais de trouver la précieuse formule magique pour équilibre tout ça…

Rendez-vous 5 ans pour faire le point ?

Et vous, ça vous parle ce genre de listes ? Vous me partagez quelques objectifs de votre vie ? 

 

19 réflexions au sujet de « 30 ans et une bucket list »

  1. Joyeux anniversaire alors! Je lis ton blog régulièrement depuis quelques temps mais je ne commente presque jamais. J’ai aussi couché une liste sur papier pour passer le cap de mes 30 ans (pour que ça fasse moins mal). J’aime bien les listes parce que ça m’aide à garder le cap sur ma vie, j’ai besoin de but, de challenge pour avancer. Je crois que ça me rassure un peu. Sur ma liste, tu trouveras quelques points qui ressemblent au tiens et notamment le road trip en Nouvelle-Zélande (c’est pour novembre!!!), le voyage en Australie que tu as déjà eu la chance de faire, les aurores boréales, le chien de traineau 🙂 Je te souhaite bonne chance pour lire Harry Potter en anglais, tu verras c’est top en VO! Il existe d’ailleurs un petit lexique pour les mots de sorcellerie si jamais, ils ne sont pas dans le dictionnaire. Je te souhaite de réaliser tous tes rêves!

    1. Bienvenue Letizia pour ce premier commentaire, ça me fait plaisir de savoir qu’il y a des lecteurs assidus même si silencieux…

      Je découvre par la même occasion ton blog et tes 30 idées voyages. Je me reconnais tout à fait dans ce que tu dis, j’ai aussi besoin d’avoir régulièrement des projets dans la tête, des choses à organiser, à imaginer… comme un moteur dans la vie !

      J’ai noté un autre projet qu’on a en commun : visiter les studios Harry Potter à Londres ! C’est pour bientôt de mon côté ! 🙂

      D’ailleurs, merci pour les conseils pour la lecture d’Harry Potter !

      Bon voyage en Nouvelle Zélande, vous partez combien de temps ?

      1. Oh tu as de la chance, tu vas quand? Je suis allée au Parc Universal Studio à Orlando (article en préparation), c’était magique mais les studios, ça doit être encore autre chose… Il faut vraiment que je planifie un petit weekend à Londres 100% Harry Potter! J’espère que tu feras un petit article 🙂
        Concernant la Nouvelle-Zélande, nous partons 3 semaines et demi et si tu enlèves les temps de vol, nous serons trois semaines entières sur place. Je me réjouis comme une enfant devant son sapin de Noël, c’est un de mes rêves de visiter le pays du Seigneur des Anneaux.

    1. Héhé, merci Isa ! 🙂
      N’empêche que ça permet de mettre en pause les questions existentielles et de se souvenir de ce qui importe le plus…

  2. Héhé, je suis moi aussi adepte des listes.

    J’utilise une app qui me permet d’y accéder en tout temps : Wunderlist. J’y met toutes mes listes, dont celles des rêves. Et finalement je réalise que j’y ai mis beaucoup de voyage :

    – Londres
    – Berlin
    – Amsterdam
    – Grimper des 7.B en escalade
    – GR20 en Corse au complet
    – Aller à Burning Man
    – Visiter Paris en profondeur
    – Faire la blinde de randonnées en France

    Pour cette dernière, si ça te tente de faire le Parc de la Vanoise cet automne, I’m in avec ma copine !

    Et comme toi, c’est en voyageant pas mal à l’étranger que j’ai eu envie de mieux connaître la France. D’où mon arrivée à Lyon en septembre dernier.

    Bonne continuation Hélène !

    Alex

    1. Salut Alex !

      « Aller à Burning Man » : alors ça, c’est carrément un objectif de fou ! Sacrée expérience ce festival j’imagine !

      Je connais Wunderlist, mais je l’utilise pour des listes plus terre-à-terre ou comme des mémos… Pour ma bucket-list, je l’ai sur Google Drive, accessible et modifiable de partout aussi 😉

    1. Pour le parapente, oh que oui ! et les copains m’ont offert le saut pour mes 30 ans justement ! 🙂
      Y a plus qu’à réserver un weekend à Annecy pour le faire !

  3. Très bonne réflexion sur la Bucket List et le but de la vie en général. Notre choix de partir en Australie découle d’ailleurs de ce fameux sentiment d’être spectateurs de nos propres vies… Par contre, je n’ai jamais pris le temps de rédiger vraiment ma Bucket List, bien qu’il y ait plusieurs choses que je voudrais absolument faire dans ma vie. Je dois avoir peur de ne pas réussir, et donc de déprimer en voyant cette liste inachevée à la fin de ma vie. ^^

    1. Salut Camille,

      Une bucket list peut-être par essence très changeante (et n’est absolument pas obligatoire, ça c’est sûr), mais ce que je veux dire c’est qu’elle peut évoluer : mes envies actuelles ne sont pas les mêmes qu’elles l’étaient à 20 ou 25 ans.
      Après, c’est une façon de voir les choses, même si elle te semblera inachevée, il y aura forcément (je te le souhaite) des choses concrétisées dont tu pourras être fière, votre voyage en Australie par exemple ! 😉

  4. Je découvre ton blog avec grand plaisir !!! Oui, ces listes me parlent, et dans la tienne, il y a pas mal de points qui sont-seraient communs à la mienne … il y a deux ans, j’ai commencé un « cahier de visualisation créatrice » (d’après Shakti Gawain) Je suis arrivée à la dernière page du cahier, ton article me souffle à l’oreille d’en commencer un nouveau … d’autant que je viens de me poser et que dans ma tête ce n’est pas aussi clair que je le souhaiterais …
    Je vais découvrir ton blog de façon plus approfondie dès que possible …

    1. Bonjour Flo,
      Ton message me fait très plaisir. Je me demande parfois si ce que j’écris à grand intérêt pour les autres, si ce n’est pas rien qu’un travail égocentré.
      J’ai zieuté rapidement ton chez toi, il y a pas mal d’articles qui me parlent et je me ferai un plaisir de prendre le temps de les lire ! 🙂
      Et puis ce carnet de visualisations dont tu parles m’intrigue… si tu repasses par là, je veux bien en savoir plus !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *